Les Louis d’or sont en effet beaucoup plus rares que les Napoléons dont il existe plus de 500 millions d’exemplaires (514’388’165 à en croire les chiffres de wikipedia).

Une première différence est  évidement le portrait au dos des pièces. Tous les Louis d’or ont un portrait d’un rois au dos de la pièce alors que le motif des Napoléons peuvent varier et un incluent des sujets aussi divers que des coq ou Marianne.

Un simple test pour comparer un Napoléon et un Louis d’or est le poids : le Louis d’or pèse plus que le Napoléon. En effet, la majorité des Louis en or pèsent entre 6,75 grammes et 8,16 grammes. Seul exception sont les louis en or émis sous Louis XVI de 1774 à 1793 qui ne pèsent qu’entre 2.8 jusqu’à environ 3 grammes. Les Napoléons quant à eux pèsent tous 6,45 grammes et ont un diamètre de 21 mm et une épaisseur de 1,3mm pour la pièce de 20 francs et 3,225 grammes pour la pièce de 10 francs. Les Louis quant à eux ont une largeur allant de 22 à 25 mm.

Les Louis en or ont donc un diamètre plus grand que les Napoléons et un poids généralement plus grand (exception faite des Louis d’or sous Louis XVI).

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

Valeur des Louis d’or.

Comment estimer la valeur des Louis d’or. Tout d’abord, la valeur dépend toujours de quel coté vous vous trouvez. En effet, les marchands vont toujours acheter les pièces moins chères qu’ils ne les revendent. Donc la valeur à la revente d’un louis en or pour un particulier sera plus basse que les prix affichés par les marchands. Une bonne alternative à cela est de vendre directement à des particuliers, par exemple sur eBay. Cela évite au passage au revendeur de prendre une marge sur la valeur de votre Louis d’or. Vous pouvez aussi consulter un ouvrage de référence comme le Dictionnaire de numismatique ou l’excellent ouvrage d’Arnaud Clairand et Michel Prieur Les monnaies royales françaises 987-1793

Tout d’abord, chaque pièce vaut toujours au moins la valeur de l’or. Ensuite, ces pièce, du fait de leur rareté, ont également un plus valu appelée prime. La prime c’est :

Valeur de l’or – valeur de la pièce = prime.

Grâce à leur valeur historique, les Louis en or ont un prime bien plus élevée que les Napoléon en or.

Valeur des Louis d’or de l’époque de Louis XIII (1610-1643)

Louis : 3500€ à 4500€

Demi-Louis : 500€ – 650€

Valeur des Louis d’or de l’époque de Louis XIV (1643-1715)

Double Louis : 4900€ – 6500€

Louis : 1800€ – 3800€

Demi-Louis : 1000€ – 1500€

Valeur des Louis d’or de l’époque de Louis XV (1715-1774)

Double Louis : 3500€ – 5200€

Louis :  800€ –  3800€

Demi-Louis : 800€ – 1400€

Valeur des Louis d’or de l’époque de Louis XVI (1774-1793)

Double Louis : 900€ – 2750€

Louis :  500€ – 1300€

Facteur influençant la valeur.

Les valeurs ci-dessus sont uniquement indicatives et la valeur dépend aussi du marché de l’or, de l’état de la pièce en question. Les prix dépendent aussi du vendeur qui est toujours libre de fixer sont prix. Une bonne idée est toujours de comparer sur eBay ou plusieurs vendeurs se font directement concurrence ce qui évite les abus trop patent.

Louis en or – ce Louis d’or date de l’époque de Louis XIV et a une très grande valeur pour les collectionneurs.

Bibliographie

Arnaud Clairand et Michel Prieur, Les monnaies royales françaises 987-1793.

Les Louis d’or… sous Napoléon.

Comment les Louis en or étaient utilisé au début de l’Empire et quel était leur rapport avec les Napoléons en or qui était alors la monnaie officielle? En effet, il peut paraître surprenant qu’un symbole aussi important qu’une figure d’un Roi soit utilisé comme monnaie officielle sous l’Empire de Napoléon. Pour commencer, clarifions quelques dates très basiques.1789 marque la révolution française et la fin de la monarchie. Louis XVI (23 Août 1754 – 21 Janvier 1793) est le dernière des rois et il sera remplacé en tant que figure numismatique par Napoléon (15 Août 1769 – 5 Mai 1821). Pour clarifier notre propos, nous parlerons de Louis en or pour toutes les pièces émises à partir de Louis XIII et nous parlerons de Napoléon en or pour toute pièce émise sous Napoléon jusqu’à l’invention de la monnaie papier moderne.

Pierre-Frédéric Bonneville.

Nous nous intéressons à un chef-d’œuvre d’un numismate français né en 1768, Pierre-Frédéric Bonneville. Dans son Traité des monnaies d’or et d’argent qui circulent chez les différens peuples il liste toutes les monnaies ayant cours en 1806:

On remarque qu’en plus les Louis d’or sont des pièces en or qui sont utilisé comme moyens de paiement officiel et que cela est ratifié par l’Assemblée Constituante. Ceci bien qu’à partir du 28 Mars 1803 la loi sur la fabrication et la vérification des monnaies introduit le franc germinal, symbole populaire par excellence. Cette dualité dans le système monétaire s’explique bien sûr à cause de la pénurie de monnaie au début de l’empire et par l’inertie pour mettre en place la nouvelle monnaie. Malgré tout, Napoléon va émettre plus d’un million de Napoléons entre 1802 à 1803, ce qui n’est pas négligeable.

Conversion.

La conversion d’alors était: 5 francs valent 5 livres, 1 sol et 3 deniers tournoi. Toutes les pièces fabriquées avant 1785 n’étaient cependant échangeables seulement à l’Hôtel des monnaies. La conversion des Louis d’or à et répertoriée par Pierre-Frédéric Bonneville dans de nombreux tableaux comme celui ci-dessous.

Les Napoléon vont ensuite progressivement prendre le dessus sur les Louis et certains Louis seront également refondus en monnaie officielle. Cependant, grâce à leur valeur intrinsèque, c’est-à-dire le prix de l’or qu’ils contiennent, les Louis en or resterons en circulation de manière non officielle et c’est ainsi qu’ils ont pu survivre et être encore disponibles, de manière plutôt large, encore aujourd’hui.