Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’une théorie émise par Bill Murphy le Gata sur la manipulation sur le marché de l’or et de l’argent. Cette théorie critique plusieurs principes de ce marché comme le fait qu’il existe beaucoup plus de titre sur l’or que d’or réellement disponible sur le marché. Ainsi, ces titres ne seraient rien qu’une nouvelle forme de monnaie papier.

Ce procédé permettrait également de contenir les prix afin de protéger la valeur du dollar et autres devise qui sont pour la grande majorité sur-imprimée. Une hausse de la valeur de l’or, actif dont la production reste constante signifierait que la valeur des monnaies baisse.

Pour pouvoir émettre plus de titre que d’or qu’elle possède, les banques ont dû mentir sur leur stock pour prétendre que ces titres sont « backé » sur de l’or physique. C’est ce dernier fait qui serait en passe d’être prouvé selon un grand gérant de fonds américain.

En effet, après des investigations, Eric Sprott et son équipe auraient trouvées les preuves de ce mensonge. En allant fouiller dans les données de marché mensuelles du Census Bureau, il s’est aperçu qu’en décembre 2012 près de 50 tonnes auraient été exporté, surprenant vu la taille de ce marché. En y regardant de plus près, c’est 5 504 tonnes exportées entre 1991 et 2012, alors que la production dans le même temps était de 7 532 tonnes, alors que la demande nationale était de 6 517 tonnes. Soit théoriquement un peu plus de 1000 tonnes disponibles à l’exportation…. Une affaire à suivre qui si elle se révèle vrai va entraîner une ruée des détenteurs de titre sur l’or vers du physique avec une explosion de son prix.

Les experts du marché des métaux précieux confiant.

Après la chute des cours de l’or depuis quelques mois, que pensent les spécialistes de ce marché, ceux qui ont toujours cru en ce métal précieux. Cette baisse est-il un signal de vente selon eux ou au contraire une opportunité de rentrée sur le marché.

Ainsi, on lisant les derniers articles publiés par Egon Van Greyez, Eric Sprott et de nombreux gestionnaire de fond qui prônent l’investissement dans le métal jaune. Pour eux, il ne faut absolument pas s’inquiéter de ce changement de tendance à court terme et les prix de la valeur refuge sont prêt à s’envoler vers de nouveaux records. La baisse des cours papiers traduit une modification du marché et la fin de la manipulation du prix par les grandes banques mondiales.

Pour des personnes plus économistes que financiers tel que Phillipe Herlin, C’est en analysant la situation économique des pays qu’il faut s’inquiéter. En effet, selon lui les politiques monétaires employés par les états surendettés sont le meilleur chemin pour une faillite du système. Ainsi, le prix de l’or devrait naturellement monter vers de nouveaux sommets.