Courtier ou Banque: Lequel choisir pour acheter de l’or.

Répandre l'amour.
Reading Time: 3 minutes

Les banques ont bien compris l’intérêt du grand public pour le métal jaune, surtout en cette période de dévaluation de la monnaie. Pour acheter de l’or auprès d’une banque, vous pouvez passer par votre conseiller ou par le service « titres » de votre banque. Dans tous les cas, le prix sera le même : le cours de vente est fixé par le marché, et non par la banque. Mais d’autres frais sont a prendre en compte, et c’est la ou les courtiers l’emportent, haut la manche.

C’est bien connu des professionnels. Les français preferent passer par une banque pour acheter de l’or. Optez plutôt pour un courtier reconnu. Pour cela, privilégiez Paris à la Province (où les frais sont généralement moins élevés dans la capitale) et, si possible, les transactions sécurisées en ligne (ce qui peut également réduire les frais). En tout cas, assurez-vous de comparer les différentes offres et de vous renseigner sur la réputation de votre intermédiaire avant de choisir.

Lorsque vous procédez à l’achat d’or, différents frais peuvent s’ajouter, notamment:

  • La commission du vendeur: elle peut varier en fonction de l’interlocuteur avec qui vous réalisez votre achat. Minimum de 4% pour une banque. Pour les courtiers, les tarifs sont bien plus avantageux, mais surtout à Paris ou dans une grande ville.
  • Les frais de transport: lorsque vous achetez de l’or, il peut être livré soit chez vous, soit au sein de votre établissement bancaire, engendrant ainsi des frais supplémentaires. Comptez 50 euros pour une banque.
  • Les frais de conservation: certains courtiers ou plateformes proposent de conserver l’or physique que vous avez acquis dans un coffre-fort sécurisé moyennant des frais de conservation. Il est important de garder à l’esprit que le montant total de tous ces frais peut varier en fonction de la quantité d’or que vous achetez.
Frais de courtageCredit AgricoleComptoir National de l’Or
Opérations sur or Achat / vente d’or4 % du montant. (minimum 40,00€ par nature de pièce)3,3% pour les transactions inférieures à 5 000 € 
2,8% pour les transactions entre 5 000 € et 10 000 €
2,2% pour les transactions entre 10 000 et 50 000 €
1,8% pour les transactions entre 50 000 € et 100 000 €
Récupération sur frais d’acheminement 50,00€30€
Frais d’expertise (a la vente d’or)55,00€Gratuit.
Frais de Scellé 10 €  ou 15€ si sachet scellé émis par la CPoR.
Frais des operations sur l’ort en janvier 2023. Voir tarif en plaquette en fin d’article.

Achat d’or en banques : des inconvénients sont à signaler.

Il est préférable d’éviter les banques compte tenu des commissions mais surtout d’autres frais prélevés, ainsi que de leur manque d’expérience en la matière (quelles types de pièces choisir, état de conservation, etc. etc.). Pour cela, il est conseillé de passer par un courtier spécialisé. Vous pouvez trouver des courtiers spécialisés dans la vente et l’achat d’or dans toutes les grandes villes, et il est même possible d’acheter de l’or dans des pays étrangers avec une certaine facilité, comme en Suisse par exemple. En optant pour un courtier reconnu, vous pourrez bénéficier de frais moins élevés, notamment en privilégiant Paris à la Province et les transactions sécurisées en ligne. Il est important de faire jouer la concurrence et de vous renseigner sur la réputation de votre intermédiaire avant de procéder à l’achat.

Déposer son or à la banque signifie que l’or sera vendu en bourse, ce qui implique que vous ne détenez plus vraiment votre or. En outre, vous devez prendre en compte les frais – souvent assez élevés – liés à ce choix (tels que les frais d’expédition). De plus, toutes vos pièces d’or ne seront pas nécessairement acceptées sur les marchés. Si ces pièces sont refusées en raison de leur état, vous devrez tout de même payer les frais d’envoi de ces pièces par votre banque.

Agences et courtiers, des avantages sont à signaler.

Le premier avantage est une procédure simplifiée et avantageuse pour le vendeur (vous) puisque vous pouvez faire estimer la valeur de votre or avant de prendre la décision de vendre. Dans une banque tel le credit agricole cette premiere étape vous coutera deja une cinquantaine d’euros. Par exemple, cette estimation est gratuite au Comptoir National de l’Or. À tout moment de l’opération, vous aurez votre or en main ou son prix. Il n’y a donc pas de risque ni de doute à avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.