Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or a terminé la séance vendredi à 1,649.09 $ l’once. L’or au comptant a  baissé de 0,1 pour cent à 1,654.11 $ l’once à 1405 GMT, après avoir atteint plus tôt un pic à 1,663.50$. L’or a terme pour le marché américain pour livraison en Décembre a baissé de 2,50 $ l’once à $ 1,654.70. Les prix au comptant de l’or atteignirent leurs plus haut cours ce lundi, suite à un procès-verbal d’une réunion de la Fed sur la stratégie a adopté, qui a suggéré que la FED était prête à prendre des mesures pour stimuler l’économie américaine si les données économiques ne s’améliorent pas. L’or, l’argent et le platine étaient tous en bonne voie pour connaître leur meilleur mois depuis Janvier, grâce en partie à la spéculation sur les mesures que la Fed pourrait adopter.

Après la hausse des prix de l’or de lundi dernier, les investisseurs attendent le discours de Bernanke. Nous devons avoir une approche prudente du marché de l’or. En 2008, le prix de l’or doubla après la banque centrale américaine ait lancé son premier tour d’assouplissement quantitatif.

La possibilité d’un QE3 dépend en grande partie des données américaines à venir. Ce que les investisseurs en or doivent essayer de garder à l’esprit, lorsque les commentaires de Bernanke seront évalués aujourd’hui, c’est que, avant la réunion du FOMC 12-13 Septembre, il y aura un rapport sur la masse salariale aux états unis. Pour le marché des lingots et pièces d’or, L’inde, le premier importateur mondial, est en attente d’une plus grande correction des prix de l’or. Bernanke a laissé la porte grande ouverte à un nouvel assouplissement de la politique monétaire, en disant que la stagnation du marché du travail américain était un grave problème, mais n’est pas allé jusqu’à donner un signal d’une action imminente. Hors l’or est considéré comme une couverture contre l’inflation.

Dans la zone euro, l’inflation a bondi plus que prévu et réduit les chances que la Banque centrale européenne baisse les taux d’intérêt jeudi prochain. Les investisseurs attendant de voir ce que la Banque centrale européenne fera ce jeudi. Le rapport mensuel de l’emploi des États-Unis sortira ce vendredi. Bernanke a déclaré à plusieurs reprises qu’il allait garder un œil sur l’emploi aux USA pour  déterminer le début d’un assouplissement quantitatif. Donc peut être un rebond de l’or en fin de semaine.

L’or pour livraison en Décembre a terminé mercredi à 1,693.50 $ l’once à la division Comex de la New York Mercantile Exchange, tandis que le prix de l’or au comptant est en baisse de 2,10 $, selon l’indice de l’or Kitco. Les banquiers européens vont se  réunir jeudi, et les commerçants sont à la recherche de quelques indices à propos d’un assouplissement monétaire au sein de l’UE, et de l’aide économiques  à la Grèce, l’Italie, l’Espagne et d’autres pays en difficulté.L’or a un peu monté, suite aux attentes que les banques centrales vont essayer d’utiliser des mesures d’assouplissement quantitatives afin d’éviter la récession. Le scepticisme général de ces derniers mois s’est également manifesté à l’égard des métaux précieux, bien qu’actuellement un climat plus positif se soit créé pour l’or et les investisseurs diversifient leurs avoirs pour se couvrir contre l’inflation et les risques de change.

Tous les regards sont posés sur Mario Draghi ce jeudi, lors de la réunion politique de la BCE, avec comme problématique majeure la crise de l’euro. Mais réellement on ignore la politique que va suivre la BCE, celle-ci ne fait plus de déclarations précises et claires. Moody’s Investors a abaissé la note de L’Europe à Aaa, c’est un avertissement, car Moody’s peut procéder au déclassement des 4 financiers de L’Europe: le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas.