•  
  •  
  •  
  •  

Le bon réflexe
Afin de bien cibler votre contrat et d’éviter les surcroîts de dépenses, commencez toujours par déterminer les risques que vous souhaitez couvrir. Ainsi, une assurance tous risques ne se justifie peut-être pas pour une voiture d’un certain âge, à moins que vous ayez une grosse cylindrée.

5 points à soigneusement vérifier

Les franchises
Vigilance ! La franchise est une somme forfaitaire qui reste à la charge de l’assuré en cas de dommages. Surveillez toujours son montant qui peut tripler ou quadrupler d’un assureur à l’autre. De plus, certains contrats prévoient même des franchises cumulatives notamment sur les dommages à la carrosserie, le bris de glace ou encore le vol des effets personnels.

Les exclusions
Certaines clauses du contrat peuvent exclure un certain nombre d’éléments du champ de la couverture, ou leur appliquer un plafond de remboursement. Il en est ainsi souvent du bris de glace, des feux arrière ou des accessoires que vous aurez installés, pensez donc toujours à vérifier.

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

L’assistance
Attention ! Si nombre de contrats proposent une assistance en cas de panne, certaines assistances fonctionnent en tout lieu tandis que d’autres ne jouent qu’à compter de 25 ou 50 km du domicile

La décote
Autre point crucial à contrôler : la valeur de remboursement de votre véhicule en cas de vol ou de destruction. Définie par l’expert, votre voiture subit généralement une décote de 20% dans les 6 mois de l’achat. Certains contrats peuvent offrir cependant des bases de remboursement améliorées, ou encore une indemnité majorée.

La garantie conducteur
Certains contrats incluent systématiquement une garantie conducteur assurant un capital ou une rente à l’assuré en cas d’invalidité ou de préjudices corporels. D’autres se contentent de la prévoir en option.

  •  
  •