Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crée en 1990, Comptoir national de l’or est un Réseau en franchise français avec deux pôles d’activité, le rachat d’Or (bijoux, broutilles, déchets), qui représente environ 70% de leur activité, et la vente d’Or investissement (Lingots d’Or et Pièces d’Or). Le cours de chaque produit est indiqué sur gold.fr, c’est donc le prix spot de Cpor plus une marge, auparavant de 3% elle semble aujourd’hui de 6 a 8% suivant les boutiques. Il semble donc plus intéressant d’acheter en ligne. Pour devenir un franchisé Comptoir National de l’Or, il faut un apport personnel de 60 000 €.

Le  réseau est présent partout en France avec 57 agences dont 2 pilotes. Alès, Angers, Annecy, Aurillac, Bayonne, Besançon, Béthune, Blois, Bordeaux, Brest, Brive la Gaillarde, Cambrai, Chambéry, Chartres, Cholet, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, La Rochelle, Le Mans, Limoges, Lorient, Lyon, Mérignac, Nantes, Nice, Niort, Orange, Orléans, Paris, Pau, Périgueux, Poitiers, Quimper, Rennes, Rochefort, Royan, Saint Maur des Fossés, Saint-Nazaire, Strasbourg, Toulouse, Tours, Valence, Versailles, Vannes, Saint-Malo, Troyes, Antony, Cherbourg, Nîmes et Haguenau

Ouvert le 21 mai 2015, le nouvel établissement de Comptoir National de l’Or vient s’ajouter sur le compétitif marché de la vente et achat d’or sur Saint-Étienne avec l’ouverture d’un nouveau comptoir situé rue Michelet, en plein centre-ville.

Ce magasin propose en outre l’expertise gratuite de tous objets en or, comme les bijoux en or, l’or dentaire et les débris d’or. En outre, les stéphanois pourront acheter ou vendre des pièces et lingots en selon les prix sur le marché. Depuis les années 1980, Comptoir National de l’Or s’est positionné sur le marché de l’or aux particuliers et actuellement jouit d’une forte notoriété. L’enseigne fonctionne sous forme de franchise et accepte les entrepreneurs indépendants depuis 2010.

La chute de l’or provoque la fermetures de magasins d’achat or.

La baisse du cours de l’or a causé la fermeture de la moitié des magasins d’achat d’or qui poussaient comme des champignons partout en France. Avec un intense matraquage publicitaire, l’on promettait du liquide rapide aux gens voulant vendre leurs bijoux en or.

La moitié de ces boutiques, surfant il y a 4 ans sur la hausse constante du gramme d’or ont donc bien souvent fermé, laissant place au nouveau business à la mode, les cigarettes électroniques. En effet, ces boutiques qui racheté les bijoux aux particuliers n’étaient pas du métier et on du arrêté lorsque le cours de l’or a commencé à baisser. Le business a pris du plomb dans l’aile avec la chute des cours d’avril 2013, de 30 % lorsque Chypre a vendu ses réserves d’or.

Pourtant, cette baisse a surpris plus d’un professionnel. Alors que la situation économique est encore pire qu’en 2008 l’or est à la baisse. D’ailleurs l’activité de la vente d’or investissement se maintient, les gens préfèrent sécuriser leur économie avec de l’or.

Dans les Côtes-d’Armor, nouvelle agence de Comptoir National de l’Or qui ouvre à Dinan, rue des Rouairie. Olivier Rolland, son responsable, propose le rachat tout objet en or, bijoux, or dentaire, débris et un accès au marché de l’Or investissement via l’acquisition de pièce ou lingot. Le réseau Comptoir National de l’Or compte à ce jour 60 magasins dans toute la France.