Comment se crée l’or.

Répandre l'amour.
Reading Time: 4 minutes

L’or est un élément naturel qui se forme dans le processus de fusion nucléaire à l’intérieur des étoiles massives, notamment lors des explosions d’étoiles appelées supernovas. l’or est créé dans des étoiles massives, notamment lors des explosions d’étoiles appelées supernovas et les étoiles à neutrons, qui libèrent une énergie suffisante pour créer des éléments plus lourds que le fer, tels que l’or. Lors de ces explosions, les noyaux des étoiles fusionnent et produisent des éléments plus lourds, dont l’or. Après la formation de l’or dans les étoiles, il est libéré dans l’espace sous forme de gaz et de poussières. Au fil du temps, ces particules d’or se rassemblent et se condensent pour former des astéroïdes, des comètes et d’autres corps célestes. Certains de ces corps célestes peuvent entrer en collision avec la Terre, apportant ainsi de l’or sur notre planète.

Comment se forme l’or.

Traditionnellement on estime que ‘or est créé dans des étoiles massives, notamment lors des explosions d’étoiles appelées supernovas et depuis 2013 on la communauté scientifique avance une autre source qui sont les étoiles à neutrons. Les éléments légers jusqu’au fer sont créés dans les étoiles par des réactions nucléaires libérant de l’énergie. Les noyaux d’hydrogène fusionnent pour former des noyaux plus lourds, jusqu’à atteindre le fer. Cependant, pour créer des éléments plus lourds que le fer, il faut une énergie encore plus grande. C’est là que les supernovas et les étoiles à neutrons entrent en jeu. Les supernovas sont des étoiles en fin de vie qui explosent, libérant une énergie suffisante pour créer des éléments plus lourds que le fer, tels que l’or. Les étoiles à neutrons sont des étoiles très denses qui résultent de l’effondrement d’une étoile massive en fin de vie. Les étoiles à neutrons peuvent également créer des éléments plus lourds que le fer, tels que l’or.

Selon les connaissances actuelles, les collisions d’étoiles à neutrons représentent la principale source d’or dans l’Univers. Ces collisions sont le résultat de processus où une grande quantité d’énergie est présente, mais selon l’astronome Chiaki Kobayashi de l’Université du Hertfordshire, responsable de la recherche, cette explication ne suffit pas à rendre compte de la quantité astronomique de métal précieux que nous observons dans l’espace et sur Terre.

Les collisions d’étoiles à neutrons, qui surviennent lorsque deux corps stellaires se rencontrent, tels que les restes d’anciennes supernovas ou de grandes étoiles, peuvent créer des particules d’or avec un plus grand nombre de neutrons que de protons, mais même cette explication ne suffit pas à expliquer la quantité d’or présente dans l’univers.

En 2013, lors d’une conférence de presse au Centre d’astrophysique Harvard Smithsonian, Edo Berger a proposé une théorie fascinante. Selon lui, l’or ne peut pas être produit à l’intérieur d’une étoile, contrairement au carbone et au fer. Au lieu de cela, il pourrait provenir de la collision de deux étoiles à neutrons, les cœurs morts d’étoiles ayant déjà explosé en supernovas. Cette collision cataclysmique produirait des éléments lourds, tels que l’or, avec une quantité estimée à 10 fois la masse de la Lune. Cette fontaine d’or pur serait accompagnée d’émissions de rayons gamma, appelées « sursauts gamma courts » ou GBR, détectées par le satellite Swift de la NASA. Ces éruptions courtes témoignent de la formation d’éléments radioactifs, dont une partie serait de l’or.

Des observations astronomiques récentes ont révélé une quantité énorme d’or en dehors de notre planète, et celle-ci est si inhabituelle que les chercheurs sont en peine pour en expliquer la source. Un rapport publié récemment dans The Astrophysical Journal démontre que la quantité d’or dans l’univers dépasse largement les prévisions établies par les modèles scientifiques.

En effet, pour former une seule particule d’or, il faut fusionner des noyaux atomiques composés de 79 protons et de 118 neutrons chacun. Ce processus nécessite une fusion nucléaire d’une ampleur dépassant les capacités technologiques humaines et se produit rarement dans l’univers, principalement loin de notre voisinage spatial.

Les météorites qui contenaient de l’or suite à des collisions dans l’Univers ont fini par s’écraser sur la Terre lorsque la planète était en formation, laissant derrière elles une quantité substantielle d’or sur notre planète. Cependant, cela ne répond pas à l’origine de l’or lui-même et à la raison pour laquelle il est si abondant à travers l’univers.

Une théorie avancée en 2011 suggère que l’or originel, tout comme le platine, aurait été entraîné vers le noyau de la Terre lors de sa formation, ce qui expliquerait la présence d’une quantité considérable de ces métaux précieux à la surface de notre planète. Cependant, l’origine de l’or dans le cosmos et sa formation restent encore mal comprises.

Malgré cette théorie intrigante, les chercheurs continuent de chercher d’autres sources qui pourraient expliquer l’abondance de l’or dans l’univers. L’enjeu est de taille, car comprendre l’origine de l’or pourrait également fournir des informations cruciales sur la formation et l’évolution de notre univers.

Chaque jour, sur Terre, l’or devient de plus en plus rare à extraire, et les réserves souterraines de ce précieux métal sont estimées à seulement environ 50 000 tonnes, selon les données de l’U.S. Geological Survey. Contrairement aux vaines tentatives des alchimistes du Moyen-Âge pour le créer synthétiquement, l’or est impossible à reproduire artificiellement. Cependant, ce qui intrigue les scientifiques depuis des années, c’est la découverte d’une abondance d’or dans l’univers, dont l’origine reste un mystère insondable. L’or se trouve généralement dans des gisements souterrains appelés filons aurifères. Ces filons peuvent être découverts et extraits par des méthodes minières. L’or peut également être trouvé dans les rivières et les cours d’eau, où il est transporté par l’érosion et la sédimentation. Il est important de noter que la création de l’or est un processus naturel qui se déroule sur de très longues périodes de temps. L’or que nous utilisons aujourd’hui est le résultat de milliards d’années de processus géologiques et cosmiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Posted

in

by

Tags:

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.