Comment l’or de contrebande du Congo passe par l’Ouganda.

Répandre l'amour.
Reading Time: 2 minutes

L’Ouganda a continué d’offrir une voie de sortie pour l’or passé en contrebande depuis la République démocratique du Congo (RDC), déchirée par la guerre.

Le Wall Street Journal (WSJ) et le Daily Monitor ont mis au jour la contrebande d’or depuis RDC pour l’exportation de cet or d’ouganda vers d’autres pays, les Émirats arabes unis en particulier. Les vols internationaux depuis l’aéroport d’Entebbe permettent de faire passer de l’or en contrebande ; caché les bagages à main de voyageurs passeurs : Destination des raffineurs en Asie et en Europe.

Ces derniers mois, des quantités record d’or congolais extraites de mines artisanales dans les zones de conflit de l’est du Congo ont été passées en contrebande à travers la frontière poreuse avec l’Ouganda, où les barres d’or sont estampillées de fausses certifications ; comme extraits des mines d’or de l’ouganda, avant d’être expédiées vers les marchés internationaux de Dubaï, Mumbai, Inde, et Anvers, Belgique, selon des responsables ougandais.

Le Commerce lucratif de l’or congolais.

Les experts disent que les affaires passent de petits commerçants légaux aux mains de passeurs et de gangs criminels à grande échelle. Trois exportateurs d’or enregistrés à Beni ont fermé leurs portes depuis avril, selon des militants et des commerçants.
À Kampala, les contrebandiers et les intermédiaires se rencontrent fréquemment dans les restaurants et les halls d’hôtel pour discuter des prix de l’or, des itinéraires de contrebande et des modes de transport.

Dans toute la ville de Ntinda et de Kamwokya, des supermarchés et d’autres magasins appartenant à des Chinois et à d’autres Asiatiques, avec le soutien des puissants militaires et policiers du pays, se sont transformés en centres commerciaux pour l’or. Les hôtels cinq étoiles de la ville et de sa banlieue sont également le centre d’affaires des riches et des nantis qui utilisent des intermédiaires pour livrer l’or de contrebande.

L’inquiétude suscitée par l’augmentation de la contrebande a contraint le gouvernement ougandais à étendre considérablement les patrouilles et les fouilles de véhicules à l’aéroport d’Entebbe, saisissant davantage d’or. Fin mai, une cargaison d’or de 50 kg à destination de Dubaï dans un land cruiser noir a été interceptée alors qu’elle s’approchait du terminal de l’aéroport international. Le chauffeur a été retrouvé avec un certificat d’origine et un permis d’exportation falsifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dans le département de l’Ariège, la permission d’effectuer des activités d’orpaillage est accordée uniquement pendant la période allant du 1er…

  2. Deux chercheurs d’or originaires de Toulouse ont fondé l’association Goldline Orpaillage, dédiée à répertorier les cours d’eau aurifères en France…

© 2024. Made with Twentig.