Constamment naissent a l’intérieur et a l’extérieur de notre terre, des minéraux et parmi ceux-ci, enfouis dans la croûte terrestre entre 150 et 200 km de la surface, sous une température qui peut atteindre alors les 1500 degrés Celsius et sous une pression supérieure a 70000 atmosphères, des pierres précieuses se forment. Fruit de la très longue évolution géologique de la terre, ils sont le résultat de conditions environnementales exceptionnelles et compliquées, ou bouleversement après bouleversement durant des millions d’années, s’entremêlent et se suivent  différents processus d’origine magmatisme, sédimentaire et métamorphique.

La formation des pierres précieuses :

Les 3 cycles à l’ origine de la formation des pierres précieuses :

  • Magmatisme : après avoir pris naissance à partir de silicates en fusion au sein de l’écorce terrestre, suivant  plissements et fractures, le magma alors à l’état liquide va remonter plus ou moins vite, refroidir et se solidifier, opération durant laquelle il aura absorbe au passage quelques roches et modifie sa composition chimique pour créer en quelque sorte son caractère propre. Séparation des fluides et des solides, il ne  reste plus dans la masse que les minéraux les plus légers en haut tandis que les plus lourds prennent place en bas, c’est la différenciation.
  • Sédimentaire : Particules fines et débris de roches, vont sous l’effet de l’érosion, mais aussi par différents phénomènes mécaniques et physiques, comme le frottement du vent, s’accumuler et s’agglutiner, pour finalement sous l’influence des variations climatiques donner naissance à de nouveaux minéraux ou roches renfermant parfois en leur sein des pierres précieuses.
  • Métamorphique : Par transformation, sous l’effet de mouvements tectoniques, des accumulations de roches et minéraux alors formes dans la croûte terrestre, vont fusionner et recristalliser pour donner de nouvelles espèces minérales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.