Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La presse financière fait référence au dollar américain comme «monnaie de réserve mondiale », ce qui signifie que le dollar conservera toujours sa valeur, quel que soit l’état de l’économie américaine. Mais ce point de vue est dangereux et erroné.

Depuis le 15 Août 1971, lorsque le président Nixon supprima la convertibilité du dollar en or, et a refusé de payer quiconque en or avec les 280 millions onces d’or détenues par le trésor américain, qui justement servait de garantie au dollar. Le dollar est devenu une monnaie sans garanties autres que celle du gouvernement américain

Autrement dit, les américains se sont déclarés en faillite en 1971.

Un autre système monétaire devait être conçu, de manière à apporter une stabilité aux marchés.

De l’étalon-or à l’étalon-pétrole.

De manière extrêmement curieuses, un nouveau système a été mis en place qui permis aux États-Unis de faire fonctionner leurs presses à imprimer des dollars sans aucunes contreparties, même pas un semblant de convertibilité en or!

Nixon et les états unis se lançait dans quelque chose de nouveau, d’ahurissant, et pour cela il était primordiale de conclure un accord avec l’OPEP dans les années 1970, pour que les prix du pétrole soient libellés en dollars américains, pour toutes les transactions à travers le monde.

Cela a donné au dollar une place particulière parmi les autres monnaies et en substance, le dollar est soutenu avec du pétrole.

En retour, les États-Unis ont promis de protéger les divers royaumes du golfe Persique, riches en pétrole, contre les menaces extérieures ou domestiques. Cet arrangement a contribué à déclencher des mouvements islamistes radicaux, ceux qui n’appréciaient pas l’influence américaine dans la région. L’accord a donné une valeur artificielle au dollar, avec d’énormes avantages financiers pour les États-Unis.

L’étalon pétrole contesté depuis les années 2000.

En 2003, cependant, l’Iran a commencé à exporter son pétrole. Le gouvernement iranien a également ouvert une bourse du pétrole en 2008 sur l’île de Kish, dans le golfe Persique, dans le but avoué de commercer le pétrole en Euro, ainsi que dans d’autres monnaies. En 2009, l’Iran a complètement arrêté toutes les transactions pétrolières en dollars américains. Ces mesures prises par le deuxième producteur mondial de pétrole de l’OPEP représentent une menace directe à la continuité du dollar comme monnaie de réserve mondiale, une menace qui explique en grande partie l’hostilité américaine envers Téhéran.

Mais il y existe une menace encore plus grande en l’Extrême-Orient. Ces vingt dernières années, les préteurs sur gages des USA – les banques centrales asiatiques – ont perdu leur appétit pour les dollars américains. Pendant les dernières décennies, la Chine, le Japon et l’Asie en général ont été heureuses de détenir de la dette des États-Unis mais ils ne seront pas toujours là pour soutenir l’American way of life pour l’éternité. Les banques centrales étrangères semblent comprendre que les dirigeants américains n’ont pas la discipline nécessaire pour maintenir une monnaie stable.

Un nouveau dollar basé sur l’or.

Si les américains n’agissent pas maintenant en remplaçant l’actuel système de monnaie fiduciaire par un nouveau dollar stable soutenu par de l’or ou des matières premières, le reste du monde va abandonner le dollar comme monnaie de réserve mondiale. Ils adopteront le Yuan comme monnaie de change internationale.

Rappelez-vous, l’économie de consommation aux USA est entièrement basée sur la volonté des étrangers de détenir de la dette américaine. Actuellement ils sont confrontés, comme nous européens, à une réorganisation de toute l’économie mondiale.