Découverte de plusieurs grosses pépites prés du hameau des Avols dans la rivière Le Chassezac et la présence d’intéressants alluvions aurifères dans la rivière Ganière.

Dans le Chassezac, affluent aurifère de l’Ardèche a été trouvée en 1889 la plus grosse pépite d’or en France métropolitaine. 543 grammes d’or, oui, une pépite de plus d’un demi kilogramme d’or. Les ruisseaux Bourdaric et le Granzon affluents du Chassezac sont aurifères.

De l’or signalé à proximité des villages de Brahic, Grand-Brahic et Malbosc. Le Rhône près de La Voulte s/Rhône contiendrait aussi du métal précieux. La rivière l’Ardèche et le Chassezac roulent des paillettes d’or. Deux affluents droits du Rhône, l’Erieux et le Doux sont également aurifères.

L’orpaillage selon l’Article 7 du Code Minier (simple recherche)(1) est soumis à déclaration, pour toute recherche, il vous faut faire une déclaration auprès de la Préfecture ou DDE du département où vous voulez chercher de l’or, donnant les dates, le lieu, et le matériel que vous voulez utiliser. Pour les amateurs toute utilisation d’engin mécanique est interdite.

  • Simple Recherche : orpaillage avec pelle, pan, batée, seau, tamis, pompe manuelle, grattoirs, pied de biche inférieurs à 50 cm, sluice léger.
  • Préfecture de Privas : 4 Boulevard de Vernon, 07000 Privas, 04 75 66 50 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.