Les laveurs d’or exerçaient leur industrie depuis Bâle jusqu’à Mannheim, puis entre le village de Wittenweier et Philppsbourg. Or alluvionnaire dans les sables du Rhin ; teneur moyenne : environ 0,2 gramme au mètre cube. L’or existe également dans les minerais de cuivre et de plomb de Sainte-Marie-aux-Mines, et du Val-de-Ville.

Rivières aurifères le Rhin, la Thur, la Doller, La Lauch, La Fecht ;

La Fecht est un sous-affluent du Rhin.

La Thur, affluent de l’Ill, est une rivière de 53,3 km qui irrigue une vallée industrielle en Alsace du Grand Ballon. Cette rivière livre régulièrement de l’or. Peut de débit d’eau les placer sont de galets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.