La présence d’or est attestée en haute vienne sous forme de plages microscopiques dans des marcassite, espèce minérale composée de disulfure de ferre, découvert lors de l’exploitation de la fluorine du gisement de la Charbonnière. De plus, le Département de la Haute-Vienne possède d’innombrables traces d’anciens travaux miniers remontant à l’époque gallo-romaine. Les plus importantes exploitations minières d’or étaient situées aux environs de Saint-Yrieix, au nord de Limoges jusqu’à la Creuse. A la fin du XVIII° siècle, des orpailleurs lavaient les sables de rivières aurifères comme l’Aurance et le Vézère, qui toutes deux charrient des paillettes d’or. l’Isle chargée en paillettes d’or est réputé pour ses qualités aurifères car cette rivière draine tout le secteur minier de St Yrieix la Perche.

L’Aurence près du lac d’Uzurat.

La rivière Aurance tire son nom du mot or (aurum ) en latin du fait de la richesse en métal précieux de cette rivière. De plus l’Aurance livre de belle truites, un spot a privilégier donc!

Orpaillage dans un ruisseaux du Limousin ( Limoges)

L’orpaillage selon l’Article 7 du Code Minier (simple recherche)(1) est soumis à déclaration, pour toute recherche, il vous faut faire une déclaration auprès de la Préfecture ou DDE du département où vous voulez chercher de l’or, donnant les dates, le lieu, et le matériel que vous voulez utiliser. Pour les amateurs toute utilisation d’engin mécanique est interdite.

  • Simple Recherche : orpaillage avec pelle, pan, batée, seau, tamis, pompe manuelle, grattoirs, pied de biche inférieurs à 50 cm, sluice léger.
  • Préfecture de la Haute Vienne, 1 Rue de la Préfecture, 87000 Limoges, 05 55 44 18 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.