Le Morbihan partiellement interdit à l’orpaillage pour protéger le biotope. Le visiteur peut encore observer les vestiges d’anciennes exploitations aurifères au nord de la localité de Sainte-Anne-d’Auray, Laurière, à l’ouest de Béganne. Le Morbihan est riche en rivières contenant de l’or: des pépites d’or et paillettes sont signalés dans la rivière Blavet et ses affluents, au nord de Pontivy, dans les environs de Josselin, dans les sables de l’Oust Ainsi que dans les cours d’eau qui coulent sur l’ancienne concession d’étain de La Villeder-en-Roc, Saint-André et à Guehenno. De l’or est également présent sur la plage de Penestin-sur-Mer, au lieu dit « La Mine d’or »

Orpailage et découverte d’or sur L’Evel au sud de Pontivy

Le Morbihan partiellement interdit à l’orpaillage. L’orpaillage selon l’Article 7 du Code Minier (simple recherche)(1) est soumis à déclaration, pour toute recherche, il vous faut faire une déclaration auprès de la Préfecture ou DDE du département où vous voulez chercher de l’or, donnant les dates, le lieu, et le matériel que vous voulez utiliser. Pour les amateurs toute utilisation d’engin mécanique est interdite.

  • Simple Recherche : orpaillage avec pelle, pan, batée, seau, tamis, pompe manuelle, grattoirs, pied de biche inférieurs à 50 cm, sluice léger.
  • Préfecture : 10 Place du Général de Gaulle, 56000 Vannes, 02 97 54 84 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.