1) Utiliser les informations publiques
Contrairement aux idées reçues, les 9/10 de l’information sont disponibles dans les journaux économiques et les rapports annuels des sociétés. Il est donc tout à fait possible pour un investisseur indépendant de gagner beaucoup en utilisant intelligemment les informations publiques. Par ailleurs, je vous tient informés dans ses rubriques d’actualité (que vous pouvez recevoir gratuitement par e-mail).
2) Il n’existe pas de gains potentiels
Tant que vous n’avez pas vendu, le gain n’est pas réalisé. Sachez prendre vos bénéfices à temps ! Pour cela, reportez-vous à nos conseils boursiers qui sont mis à jour quotidiennement et qui vous indiquent à partir de quel prix une action devient surévaluée. N’hésitez donc pas à prendre vos plus-values même si vous ne faîtes pas toute la hausse et souvenez-vous de ce que disait un grand spéculateur : « J’ai fait fortune en laissant les autres gagner de l’argent après moi ».
3) Éviter les actions qui ont déjà progressé
Même s’il peut sembler rassurant d’acheter une action dont le cours a fortement grimpé, il est malheureusement souvent trop tard. N’attendez donc pas que le cours d’une action monte pour l’acheter. Vous perdriez ainsi une grande partie de la hausse. Mieux vaut se concentrer sur les titres qui semblent présenter un véritable potentiel de progression. Seuls les gains futurs comptent.
4) Ne pas diversifier à tout va
Nous vous conseillons de bien suivre quelques valeurs et de vous constituer une dizaine de  lignes d’actions dans votre portefeuille. Ceci vous permettra d’en avoir une vision globale. Dans cette optique,ici on détaille et analyse pour vous les comptes de chacune des sociétés du SBF120.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.