Catégories
Epargnant & Investisseurs

Bourse: Que sont les offres publiques (OPA, OPE,…)

1) Les Offres Publiques d’Achat (OPA)
Une OPA consiste à proposer aux actionnaires d’une société de racheter toutes leurs actions à un certain prix. L’OPA doit nécessairement porter sur l’intégralité des actions. En général, une OPA permet de prendre le contrôle d’une société en offrant aux actionnaires un prix supérieur au cours de bourse. L’OPA peut être amicale (la cible est d’accord pour être rachetée) ou inamicale (il n’y a pas d’accord entre les deux sociétés et la cible essaiera de riposter.) La riposte la plus classique est la suivante : la cible cherche un « chevalier blanc » qui fera une offre à un prix supérieur et fera échouer la première OPA. Concrètement, puisque le prix proposé est supérieur au cours de bourse, celui-ci augmente fortement au moment de l’offre. D’où l’intérêt de se positionner sur les entreprises réputées opéables.  
2) Les Offres Publiques d’échange (OPE)
L’OPE permet à une société de prendre le contrôle d’une autre. Mais au lieu de payer en cash (comme dans le cas d’une OPA), il s’agit de payer en actions. Soit alors une entreprise A qui lance une OPE sur une entreprise B. A va proposer aux actionnaires de B de recevoir un certain nombre d’actions à créer de A en échange de leurs actions de B. Supposons que A cote 100 euros et B 40 euros. A peut alors proposer aux actionnaires de B de recevoir 1 action A contre 2 actions B (2 actions B valant 80 euros, les actionnaires de B seront intéressés à apporter leurs titres). Si l’opération réussit, A crée de nouvelles actions pour rémunérer les actionnaires de B.  
3) Les Offres Publiques de Rachat d’Actions (OPRA)
Une entreprise peut racheter ses actions en lançant une OPRA. Elle propose ainsi à ses actionnaires de racheter leurs actions. Cela permet de distribuer aux actionnaires les liquidités non utilisées par l’entreprise. Il faut généralement disposer d’une trésorerie pléthorique pour réaliser une OPRA. Cette opération est relutive pour vous actionnaire et peut se faire sur 10 % maximum du capital.  
4) Les Offres Publiques de retrait (OPR)
L’OPR est une offre proposée par un ou plusieurs actionnaires (détenant au moins 95 % du capital) ayant pour but de retirer l’entreprise de la cote. Les actionnaires détenant plus de 95 % du capital propose aux minoritaires de leur racheter leurs titres à un prix fixé par un expert indépendant. Cette offre peut être obligatoire : dans ce cas, les minoritaires sont tout simplement expropriés de leurs actions. L’OPR peut être également demandée par les actionnaires minoritaires, qui peuvent forcer après avis des autorités boursières, l’actionnaire majoritaire détenant au moins 95 % des titres à racheter les titres restants.  
Les offres publiques ont uniquement en commun … d’être publiques. Concrètement, c’est surtout lorsqu’il y a une OPA (voire une OPE) sur une société que l’on peut gagner beaucoup.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.