Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La demande d’or pour la bijouterie représente + ou – la moitié de la demande d’or physique et l’évolution de ce marché est l’un des piliers du prix de l’or.

La demande mondiale de bijoux en or a chuté de 15 pour cent, à 418,3 tonnes durant le deuxième trimestre de 2012, principalement en raison d’une forte baisse de la demande indienne de bijoux. Ces chiffres sont communiqués par le World Gold Council. Les bijoux en or ont représenté 42 pour cent de la demande totale  d’or au cours du deuxième trimestre.

Baisse de la demande mondiale de bijoux.

La valeur totale de la demande mondiale de bijoux,  21,6 milliards de dollars, est en baisse de 9 pour cent par rapport à l’année précédente. Cette baisse de la consommation de bijoux  se retrouve dans presque tous les marchés.

  • La demande indienne de bijoux en or a diminué de 30% pour cent à 124,8 tonnes au deuxième trimestre de 2012, suite à la hausse du prix de l’or exprimé en roupies, puisque  la roupie s’est dépréciée  par rapport au dollar américain.
  • En Chine, la demande de bijoux en or a chuté de 9 pour cent à 93,8 tonnes, les consommateurs chinois ont été découragés par le ralentissement de la croissance du PIB dans leur pays au cours du deuxième trimestre, ainsi que par l’absence d’une  tendance claire du  prix de l’or. La demande de bijoux  dans le segment des bijoux en  or 24 carats s’est bien maintenu, mais les  bijoux en or 18k ont subi de plein fouet la baisse de la demande.
  • Aux États-Unis la demande est encore à la baisse, avec 7 pour cent de moins  au deuxième trimestre, à comparer à la baisse de 9 pour cent du  premier trimestre 2012. La demande de bijoux haut de gamme, de marque, évolue plus favorablement que celle des bijoux en or de moyenne gamme destiné au grand public.
  • Au Japon, la demande de Bijoux a diminué de 7 pour cent à 3,8 tonnes d’or, en réponse à l’environnement économique morose Toutefois, le segment des bijoux de luxe a lui aussi a mieux résisté au contexte économique morose, les boutiques haut de gamme voient même une plus forte demande de bijoux en or haut de gamme.

Baisse de l’achat de pièces d’or aux USA en semestre 1

Cette information, donnée par les trois grands fabricants de monnaie d’or, montre un essoufflement des ventes de monnaies or et de petits lingots en or par rapport à 2011.

Les États-Unis, le Canada et l’Autriche, qui entre eux produisent les meilleures  pièces d’investissement en l’or (u moins pour les investisseurs anglo-saxons), ont tous déclaré une baisse de leur ventes au premier trimestre de 2012 par rapport à a la même période en 2011.

Baisse de la demande de pièces d’or.

Les ventes combinées des  pièces en or American Eagle (USA),  du Canadian Maple Leaf (Canada) et des philharmoniques  (Autriche)  ont diminué de plus d’un tiers, à 451,113 onces.

La Monnaie royale canadienne, qui produit les pièces d’or Feuille d’érable (la Maple Leaf canadienne), concentre la plus forte baisse des ventes d’or, puisque elles ont reculées de 46 pour cent, à 160.000 onces, alors que 296.000 onces d’or sous forme de Maple Leaf  furent vendues durant en 2011 durant la même période.

Les ventes des pièces d’or « American Eagle » ont chuté de près de 30 pour cent à 210.500 onces d’or en total, tandis que les ventes de  la Philharmonie autrichienne a chuté de 39 pour cent, pour un total de 80,613 onces au premier trimestre. Les ventes officielles  de pièces d’or augmentèrent de 15 pour cent l’an dernier, pour un total de 245,5 tonnes, le plus haut niveau depuis 1986.

L’achat de produits d’investissement en or en 2011, en majorité des lingots, mais aussi des pièces de monnaie or, a contribué à alimenter la remontée des prix de l’or situant le métal précieux à un niveau record de 1,920.30 $ l’once l’an dernier. Depuis, les prix de l’or a chuté de près de 350 $ l’once.

La demande globale de pièce d’or pour 2012.

Cette année, les prix de l’or sont plus volatils, mais nous pouvons  espérer voir une meilleure performance des ventes de pièces d’or durant la seconde moitié de l’année, si plus de gens investissent dans des pièces en or, à cause de la crise en Europe et de l’insécurité sur la solvabilité de L’euro. Dans tous les cas, une remontée du cours des pièces d’or, si elle a lieu, devrait probablement se situer en Août/ Septembre