Mercredi, le prix de l’or a gagné plus de 1% en Asie, face à l’intensification du conflit américano-iranien. Le cours futur de l’or a bondi après des informations faisant état d’attaques à la roquette sur une base militaire américaine en Irak, atteignant de nouveaux sommets sur six ans.

L’or à livrer en février atteint 1 613,30 $ l’once, en hausse de 39 $ l’once par rapport au prix de règlement à la fin de la négociation régulière mardi. Les monnaies et lingot, dont les pièces d’or suisse de 20 francs Vreneli et Helvetia en or, voit leur prix a la hausse.

La pièce de 20 francs or Suisse à été crée en 1883 et a été produite jusqu’en 1949. Elle est à l’éffigie de Vreneli ou de Helvetia. Son poids en or est de 6,4516gr.     En novembre 2011, son prix de négociation variaient entre 220€ et 250€. Comme pour toutes les pièces d’or, son prix de vente est aussi fonction de son état de préservation.

La pièce de 20 francs or Suisse à été crée en 1883 et a été produite jusqu’en 1949. Elle est à l’éffigie de Vreneli ou de Helvetia. Son poids en or est de 6,4516gr. En janvier 2020, son prix de négociation variaient entre 220€ et 250€. Comme pour toutes les pièces d’or, son prix de vente est aussi fonction de son état de préservation.

Mais les stratèges du groupe Macquarie, dans un rapport cité par Bloomberg mardi, suggère que cette hausse provoquée par les tensions géopolitiques pourraient être de courte durée,

Notre recommandation pour investir dans l'or et l'argent

« Les exemples de la guerre du Golfe 1, de l’attaque du World Trade Center du 11 septembre et de la grève de l’an dernier sur l’installation d’Abqaiq à Saudi Aramco, les prix de l’or ont d’abord augmenté mais n’ont finalement pas été en mesure de maintenir leur nouveau niveau « , ont-ils déclaré.

Néanmoins, un dollar plus faible, des politiques de banque centrale accommodantes et de l’incertitude quant à un accord  global entre Washington et Pékin sont autant de facteurs en mesure de maintenir les prix de l’or a leur niveau actuel

Les contrats à terme sur l’or pour livraison en février sur le COMEX de New York se sont échangés de 1,1% à 1,592,05 $ l’once à 03h17 GMT. Le métal jaune est maintenant près de son niveau élevé depuis 2013, certains analystes affirmant que le marché semble fixé à un sommet à court terme de 1 600 $.

Ces gains font suite à une nouvelle attaque iranienne contre des installations militaires en Irak abritant des troupes américaines, aggravant les tensions au Moyen-Orient. L’attaque est intervenue quelques heures après les funérailles de Qassem Soleimani, le commandant de la force d’élite Quds du pays tué par drone américain le 3 janvier.

Plus tard, l’Iran a déclaré qu’il ne cherchait pas la guerre. Le président américain Donald Trump a déclaré qu’il ferait une déclaration plus tard dans la journée.

Le métal refuge a bondi depuis le début de l’année alors que les conflits au Moyen-Orient s’intensifiaient. Outre l’impasse américano-iranienne, les investisseurs étaient également à l’affût de la signature provisoire de la première phase de l’accord américano-chinois la semaine prochaine. Les deux nations auraient signé l’accord le 15 janvier à Washington.

Les traders se concentreront également sur le discours des responsables de la Réserve fédérale Richard Clarida, John Williams, James Bullard et Charles Evans jeudi pour des conseils sur la future politique monétaire de la Fed.