Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cours de l’or en légère augmentation ce mercredi 19 décembre, les investisseurs ont profité des bas prix de l’or suite à la vente massive de la session d’hier. Le métal jaune avait perdu plus de 1,5% hier mardi.

L’or américain à terme pour livraison en février gagne 3,90 $ à 1,674.60 $ l’once à la division Comex de la New York Mercantile Exchange.

Le cours  de l’or en bourse a varié entre 1,677.80 dollar au plus haut, et 1,665.10 au plus bas, tandis que le cours au comptant perdait 30 cents (ce qui explique en partie la baisse de l’or physique d’aujourd’hui).

Certains investisseurs ont adoptés des postions à court terme sur l’or et sont partis à la chasse aux affaires. Le cours de l’or avait fortement chuté mardi, peu après que le secrétaire de la Maison Blanche, Jay Carney, déclara que le président Obama avait rejeté la proposition d’un « Plan B » du président de la Chambre John Boehner. Les déclarations se poursuivirent ce mercredi matin, lorsque le directeur de la communication de la Maison Blanche, Dan Pfeiffer, déclara que l’administration ne voulait pas accepter « Plan B », car cela signifie un trop lourd fardeau pour la classe moyenne.

Sur la scène internationale, il semble que la Chine va essayer de relancer son économie. Sur la zone Euro, Standard & Poor a monté la note de la Grèce, puisque la zone euro s’est engagée à maintenir la Grèce dans la monnaie commune. L’or a baissé ce matin à New York, lorsque le président de la Chambre, John Boehner a dévoilé qu’il existe un «plan B» au cas où les négociations avec le président Obama n’aboutissent pas.

Peu avant midi, heure de New York, les cours de l’or baissèrent en réponse à la hausse du marché boursier. Visiblement, les investisseurs ne craignent plus le mur fiscal.
L’or au comptant est en baisse de 1,1% à 1 679 $, car les investisseurs ont liquidés leurs positions la semaine dernière pour prendre leurs bénéfices avant la période des fêtes, et les acheteurs sont restés à l’écart.

La zone euro semble se stabiliser, au moins la situation n’empire pas. L’euro s’est renforcé contre le dollar américain, ce qui a également ajouté un certain soutien aux cours de l’or. L’or évolue normalement en direction opposé au dollar américain. La situation devrait se stabiliser après la période des fêtes.

Le cours de l’or reste stable.

En dépit d’encore plus d’assouplissement quantitatif, l’or reste  au point mort et la tentation de prendre ses profits s’est avérée supérieure à l’attrait de parier sur une montée de l’or, conséquence de la poursuite d’une favorable politique monétaire.

A Londres, l’or au comptant a baissé de 1,3%. Son plus bas niveau depuis quatre jours, à 1,689.62$ l’once, car les investisseurs ont préféré encaisser leurs gains immédiatement après que la FED ait communiqué la poursuite de sa politique monétaire. Un comportement plutôt décevant. C’est bien une récession (qui ne bénéficie pas à l’or) qui est ressenti, plus qu’une inflation (ce qui bénéficie à l’or)

La banque centrale américaine va donc commencera à acheter des obligations à long terme du Trésor, pour 45 milliards de dollars par mois, en plus des 40 milliards de dollars par mois de l’actuel Qe3. Il semble donc que le blocage soit une déclaration du président de la Fed, Ben Bernanke, qui a annoncé que la  banque centrale n’est pas en mesure d’éviter le mur fiscal. (Du moins seule, sans l’appui des politiciens de Washington)

D’où l’importance des négociations à Washington.

Ce mardi, les marchés furent extrêmement secoués par l’annonce qu’il serait  que le législateur a déclaré qu’il serait extrêmement difficile de parvenir à un accord avant Noël.

Obama a refusé de fournir au public les détails des discussions qui se tiennent à huis clos depuis le week-end dernier. Devons-nous nous attendre à encore plus de volatilité du cours de l’or pour la semaine prochaine?