Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Goldman Sachs et Bank of America sont en train de négocier un accord pour fournir des dollars au gouvernement du Venezuela, avec comme garantie les réserves d’or du pays.

Les deux plus grandes banques américaines, Goldman Sachs et Bank of America, ont accepté de fournir des dollars au Venezuela, en pleine crise de balance des paiements. Un prêt de 1,680 millions de dollars avec comme garantie l’or de la Banque centrale du Venezuela, dont les réserves s’élèvent à 367, 64 tonnes, selon le dernier rapport du FMI.

En outre, Bank of America va ouvrir une ligne de crédit pour un montant de 3000 millions de dollars pour fournir des prêts aux entreprises vénézuéliennes.

Seul hic, le président del  Banco Central de Venezuela, Eudomar Tovar, a nié être en pourparlers avec les banques de Wall Street :

 »  La Banque centrale (…) n’a passé aucun accord avec ces banques « 

Le manque de dollar a entraîné des pénuries de produits de base. Le Venezuela est un pays qui dépend fortement des importations et la profonde crise que traverse le pays a provoqué un exode massif des dollars, a la recherche d’un lieu plus sûr.

Figure 1 : Réserves officielles d’or du Venezuela de 2000 à 2013

reserves or venezuela

En bref, pour l’exsangue économie Venezuela, avec peu de pays amis pouvant l’aider, la seule façon d’obtenir de la monnaie est en offrant comme contrepartie l’or du pays à des banques privées. La banque centrale du Venezuela avait comme politique d’acheter de l’or comme diversification de ses réserves de change, d’où l’importance des stocks actuels.


  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires entre particuliers.
  • Ventes certifiées sous notaires.
  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.
  • Vendez au prix réels du marché. Voir ici