L’ex secrétaire adjoint du Trésor américain, Paul Craig Roberts, a déclaré que la Réserve fédérale n’a pas suffisamment d’or pour honorer les créances d’or papier.

Bien avant que l’Allemagne ne rapatrie ses réserves d’or,  les marchés suspectent depuis longtemps que le Comex, et maintenant la FED, est incapable d’assurer la convertibilité des contrats en or papier. Littéralement, les onces d’or physiques sur lesquels reposent en théorie les contrats d’or papier n’existent pas.

Depuis 2013 l’or prend la direction de l’Asie.

Et ce mouvement de drainage et se poursuivra en 2014. L’appétit grandissant des asiatiques  consomme les milliers d’onces d’or des réserves des banques centrales et des grandes banques commerciales, ainsi que les fonds d’investissement ETF du marché. Les grandes réserves mondiales d’or que sont la Fed, le COMEX ou même la Banque d’Angleterre ne peuvent pas faire face à la quantité d’or-papier qui circule sur les marchés.

Craig Roberts poursuit en déclarant qu’il voit « un tournant » sur le marché de l’or. L’utilisation de contrats à terme endossé sur de l’or physique est l’une des clés de la baisse des prix de l’or depuis 2011:

La Fed intervient sur le marché avec des positions courte (c’est à dire vendeur) sur les contrats à terme sur l’or. En 6 minutes avec un volume équivalente à trois fois les réserves d’or sur le COMEX, ce a fait chuter les prix de l’or (en avril dernier, NDLR).

Un marché de l’or…inexistant ?

L’existence des réserves officielles d’or de la FED devient une question de foi puisque les citoyens ne peuvent pas vérifier ces réserves par le biais de leurs représentants au Congrès ou au Sénat.

Et finalement Craig Roberts prédit que,

Si les occidentaux essaient d’acheter de l’or avec des dollars, ils verront que cet or physique est inexistant et nous assisterions à une augmentation massive du prix.

Source: Global Research

catwiki-enchere-de-lingot