Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelles sont les tendances pour l’or en 2017? En 2016, les prix de l’or ont grimpé au cours de la première moitié de l’année, comme conséquences des préoccupations d’une récession mondiale et l’incertitude entourant le vote du Brexit. Entre janvier et juillet, les prix de l’or ont progressé de plus de 23% à environ, atteignant 1 380,00 $ l’once.

Cours ​​de l’or: + 8% en 2017, selon une prévision de la LBMA.

Les 8% de hausse de l’année dernière ne sont que le début, puisque les membres de la LBMA anticipent une hausse des cours de l’or en 2017, selon les 22 participants au nouveau rapport de la London Bullion Market Association.

Joni Teves, de la banque suisse d’investissement UBS, qui avait correctement anticipé la hausse de l’or en 2016, pense que l’or pourrait atteindre cette année un maximum en 4 ans, avec l’once d’or atteignant 1350 $ l’once en 2017. Joni Teves a identifié les 4 principaux facteurs, qui selon lui, propulsera cette année l’or vers de nouveaux sommets.

  • Les augmentations à venir des taux d’intérêt seront limités et l’impact sur l’économie ne sera que limité.
  • Le dollar a atteint un sommet historique face au Yuan et autres devises émergentes.
  • Les risques macroéconomiques pour une chute de l’activité mondiale sont élevés;
  • L’or reste un actif largement sous-investi.

Les autres analystes sont également globalement haussiers pour 2017. Par exemple, David Jollie, responsable de l’analyse du marché chez AngloAmerican Plc, prévoit une once à 1251 $ en 2017, donc à un ralentissement de l’actuelle courbe haussière des prix de l’or. Cette hausse, «reflétant les risques géopolitiques» est partagée par d’autres participants au sondage de la LBMA, comme Fréderic Panizzutti, de MKS, avec une prévision de l’once à 1272 $.

Lingot d’investissement

Pourquoi le cours de l’or va monter en 2017? Les autres participants pensent que cette année l’or sera l’une des valeur refuges préférées des investisseurs, comme le souligne Jonathan Butler, avec une prévision du cours de l’once à 1205 $.  Un autre analyste souligne les tensions entre l’offre et la demande physique « un approvisionnement en baisse et les achats des banques centrales propulsera l’once a 1282 dollar« , souligne James Steel, d’ HSBC. D’autres pensent que le marché de l’or va continuer de se développer en Asie: selon Kun Shen, de la Banque de Chine,  (1300 dollars), la part de l’or dans le patrimoine des chinois va s’accroître.

Mais tous les participants de la LBMA ne pas sont haussier pour l’or: Monsieur Dahdah, de Natixis, prévoit 3 hausses successives des taux d’intérêt de la banque centrale américaine en 2017 ce qui affectera négativement le cours de l’or, qui baissera à 1110 $ l’once. Dahdah expliquant que si les tensions géopolitiques pourraient soutenir le métal sur le court terme, l’impact sur le long terme est rarement positif, en citant des événements antérieurs, tels les attentats terroristes de Paris de novembre 2015 qui n’ont pas eu d’impact sur le cours de l’or.

Nos prévisions du prix de l’or 2017.

Actuellement, tout semble aller bien: les données économiques des États-Unis sont encourageantes, indiquant une hausse de la croissance américaine et une forte baisse du chômage. Wall Street atteint des niveaux record, les taux d’intérêt sont en hausse et beaucoup estiment que les politiques économiques de Donald Trump favoriseront les entreprises américaines. D’ailleurs, au cours de la deuxième moitié de l’année, les prix de l’or ont légèrement diminué face à la bonne santé de l’économie des États-Unis.

Pourtant, la plupart des analystes s’attendent à ce que les prix de l’or grimpent, entre 8 et 13% en 2017, ce qui porterait le prix de l’or à un maximum d’environ 1 500 $. Car il existe un grand nombre de facteurs qui pourraient provoquer une forte hausse de l’or en 2017…

Tout d’abord, pourquoi les investisseurs achètent de l’or? Pour protéger leur patrimoine. Car lorsque l’économie et la bouse souffre, l’or monte. L’or est une protection contre l’incertitude économique. Au début de 2016, les investisseurs et les banques centrales ont acheté massivement de l’or alors que se multiplier les indices d’une nouvelle récession mondiale. Les prix de l’or se sont bénéficié un nouveau coup de pouce en juin, lorsque les britanniques ont voté pour quitter l’Union européenne (UE).

L’or peu t’il monter en 2017? Bien que l’indice des consommateurs aux USA soit en hausse, le monde en 2017 est bien plus imprévisible qu’en 2016. Comment affecterons l’or les résultats  de l’élection présidentielle en France (le premier tour aura lieux le 23 avril et le second tour le 7 mai) et en Allemagne le 22 octobre?

Bien que les relations entre l’Amérique de Donald Trump et la Russie soient prometteuses, cela peut néanmoins nous affecter nous autres les européens.  Les États-Unis ont d’ores et déjà annoncé une limitation du commerce avec la Chine. La Russie pourrait de nouveau chercher à étendre sa zone d’influence en Ukraine.

L’or n’as fait pas grand-chose depuis le début de l’année alors que le dollar a quand même eu tendance à s’apprécier de 10 15% % et historiquement il existe une corrélation négative entre le dollar et les actifs libellés en dollars comme l’or ont plutôt tendance à se corriger.
D’un point de vue de la production 2016 va être la dernière année de croissance de la production d’or dans le monde les principales découvertes ont été faites au cours des dix / quinze dernières années.

L’économie américaine, un colosse aux pieds d’argile.

Début 2016, une croissance mondiale en berne et l’absence d’une hausse des taux d’intérêt avait largement profité à l’or.  Plus tard dans l’année, la forte réduction du chômage aux USA et un retour de la croissance ont permis de relever les taux d’intérêt, favorisant ainsi le marché des obligations. Ainsi, un brusque renversement de l’appréciation de la santé de l’économie des états unis pourrait de nouveau faire flamber le cours de l’or. Car il est inquiétant de constater à quel point l’économie américaine est fragile, il me semble important d’accorder une attention particulière à certains indicateurs économique.

  • La baisse du chômage aux USA: Certes, l’emploi va bien aux USA et le chômage des États-Unis s’est établi à 4,6%, mais il est aussi important de souligner que peut être 80 ou 85% sont  des emplois précaires et très mal payés. A défaut d’avoir des statistiques complètes, j’illustre mon propos avec le rapport du 6 janvier 2017 du bureau des statistiques. lequel indique que sur les 178 000 nouveaux emplois créés en novembre 2017, seul  9 000 le sont à temps pleins.
  • Le niveau de dette des ménages aux états Unis. Rappelons-nous, l’énorme dette privée des ménages américains (hypothèques et crédits à la consommation) fut l’origine de la crise de 2008. Celle-ci n’a fait que grimper au cours des 5 dernières années. Actuellement, le niveau des dettes des ménages aux États-Unis est actuellement supérieur aux 12,37 billions de dollars de décembre 2007! S’il existe une récupération aux USA, celle-ci ne semblent pas bénéficier à la classe moyenne américaine. Près de la moitié des américains disent devoir emprunter de l’argent à leur famille pour affronter des dépenses non prévues.

Donc aux états unis, les emplois bien rémunérés et sûrs sont de plus en plus rares et les salaires n’augmentent pas. De plus, les Américains sont plus endettés que jamais et ont peu ou pas d’épargne.

En sachant que 70% du PIB aux USA  dépend de la consommation, on peut se poser la question de savoir comment va évoluer la consommation des ménages aux USA en 2017, en sachant que les américains sont lourdement endettés et que l’accès à de bons revenus via le travail est devenu rare. Une consommation qui chute entraînerait la baisse du PIB nord-américain et la fin officielle de la récupération économiques aux USA. Ce qui propulsera l’or vers de nouveaux sommets.


  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires entre particuliers.
  • Ventes certifiées sous notaires.
  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.
  • Vendez au prix réels du marché. Voir ici