L’once d’or cotait 1.067,2 dollars et 973,9 euros sur le fixing d’hier (Bourse de Londres)

Le prix de l’or a chuté tout au long de 2015, s’anticipant au prochain  tournant de la politique monétaire américaine : les investisseurs attendent une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis. Cela serait la première hausse depuis 2006.

L’amélioration de l’économie américaine pourrait donc chambouler la politique monétaire de la FED, ce qui affecterait directement à l’or puisque celui-ci, a différence des obligations, ne rapporte aucun intérêt.  Malgré tout, les investisseurs achètent toujours de l’or physique, preuve que l’intérêt sur le métal précieux reste élevé.

ScotiaMocatta identifie les premiers supports à 1.068 et le dernier à 1.000 dollars.

 

catwiki-enchere-de-lingot