Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il existe un rapport direct entre les prix de l’or par et la dette fédérale américaine avec des lignes de trajectoire parallèle des deux. Avec une dette qui augmente chaque jour, l’or ne cesse d’augmenter, la dette du secteur privé.

Alors maintenant, 12 ans après , nous sommes essentiellement dans une situation où (peut-être), parce les conditions économiques et financières sont pires que ce qui étaient il y a 12 ans. Je vois beaucoup d’investisseurs et j’ai l’habitude demander: «Combien d’entre vous possède de l’or? » Normalement, presque personne n’en possède.

le prix de l’or devrait être beaucoup plus élevé.

Je doute que pour l’or nous soyons dans une bulle. Il y a toujours des bulles: en 1989, le monde appartenait au Japonais. En 2000, le monde appartient aux valeurs technologiques, a Google. Maintenant c’est au tour de l’or.

Sur le long terme, les banques centrales du monde entier vont imprimer de l’argent parce qu’elle ne peuvent rien faire d’autre. Le pouvoir d’achat des monnaies continuera à descendre. En d’autres termes, l’or montera. Nous avons des réserves (en devise) internationales croissantes: 1 billion de dollar en 1996 à 10 billions $ US aujourd’hui, qui est un symptôme de l’inflation monétaire. Et ces réserves internationales de change s’accumulent principalement dans les coffres des banques centrales asiatiques et des banques centrales dans les économies émergentes.

Par exemple, la Thaïlande possède des réserves de change de 150 milliards $ US, ce qui, sur une base par habitant, est encore plus grand que les réserves de change des banques centrales chinoises. Les Russes ont également de grandes réserves, ainsi que les Brésiliens et les autres. Ces réserves de change des banques centrales, jusqu’à présent, étaient principalement de dollars américains. Puis ils ont diversifié un peu en euros.

Même un banquier d’une banque centrale, doté intelligence inférieur à la moyenne, comprendra un jour qu’il peut-être pas  souhaitable de ne posséder que des dollar américain ou des bons du Trésor US, en plus ces valeurs n’ont pratiquement pas de rendement. En d’autres termes, vous avez un taux d’intérêt réel négatif sur ces dollars. Donc, ils se déplacent vers l’argent et l’or. Ils doivent faire ça dans l’ombre depuis longtemps. Ne vous attendez pas qu’un banquier publie dans la presse leur stratégie financière!!!.

L’or, des prévisions entre 1000 $ l’once à 5000 $.

Il y a trois scénarios pour l’or au cours des prochaines années. L’hypothèse de base qui sous-tend ces scénarios, est que l’or profite finalement de chocs financiers (c’est une valeur refuge). Dans notre cas, la plus grande préoccupation est  la zone euro. En d’autres termes, plus l’anxiété grandit sur l’état de l’Europe, plus le prix de l’or tend à augmenter.

L’or de 1000 $  à 5000 $ l’once.

  • Scénario 1 l’Europe connaît un éclatement relativement contrôlé, avec un ou plusieurs petits pays qui quittent la zone euro. En conséquence, la Réserve fédérale maintiendrait la politique monétaire ultra-accommodante (même si elle évite un assouplissement monétaire quantitatif), et l’or s’élèverait à $ 2,300. Même à ce prix, il serait encore plus bas que sa valeur corrigé de l’inflation qu’il avait en 1980 (qui était 2400 $ en termes réels). Cela  serait également un prix raisonnable par rapport au pétrole, qui aurait également augmenté.
  • Scénario 2 (catastrophe) Éclatement chaotique de L’euro. Crise  financière. Ajoutez à cela un conflit militaire et nous pourrions assister a une flambée des prix de l’or jusqu’à $ 5,000.  C’est assez extrême, mais pas  impensable.
  • Scénario 3. L’économie mondiale se récupère. La zone euro parvient a conserver son unité. En conséquence, la Fed commence à resserrer sa politique monétaire, plus tôt que prévu. Dans ce cas, la baisse de l’or devrait encore être limitée par la forte demande asiatique entraînée par la hausse du pouvoir d’achat dans les économies émergentes et je m’attends à voir l’or à 1000 $ l’ once.

Dans une prédiction très optimiste, l’entreprise australienne Martin Place Securities cette semaine a prévu un prix de l’or de 5000 $ US l’once en 2016.

Durant un discours à la conférence « 2012 Paydirt Australian Gold« , le directeur général Martin, Barry Dawes, dit s’attendre à un prix de $ 2.000 cette année.

« Nous sommes optimistes sur l’or et si vous examinez les tendances des prix historiques pour l’or une courbe parabolique émerge qui pousse confortablement le prix de l’or à 5000 $ dans quatre ans, »

«Je suis également convaincu que l’Australie augmentera sa production annuelle d’or à 400 tonnes (environ 280T actuellement) d’ici à 2015», a-t-il dit.

Dawes a souligné le succès de l’exploration aurifère australienne, où les ressources ont fortement augmenté. Il a souligné, en particulier, des forages plus profonds dans les zones minières (actuellement moins de 1000 mètres).

Dawes prédit de solides bénéfices et pour les actions de sociétés minières, des dividendes très intéressants.

L’or est maintenant un négoce global, monnayable contre toutes les principales devises, avec une forte demande physique, reflet d’un manque de confiance dans les gouvernements. Les achats nets par les banques centrales, la forte demande des consommateurs de bijoux et la thésaurisation très forte de pièces et lingots d’or sont autant d’éléments positifs.

Donc cela nous laisse avec un très large éventail de prédictions de 1,000 à 5,000 dollars l’once d’or. Si l’économie mondiale rentre (encore) en crise, qui sait exactement comment l’or va se comporter? Par ailleurs, si l’économie se redresse et que la Fed commence à relever ses taux, l’or ne pourrait ‘il pas descendre jusqu’à 700 dollar l’once?

La probabilité d’un effondrement financier recule, mais nous devons rester  prudents: Ce n’est pas le calme dans la tempête qui va nous interdire de penser! Nous l’avons vu au cours de la dernière décennie, le prix de l’or monte rapidement lorsque le système financier est en crise.

Parce que la tempête financière semble s’être calmée, de nombreux analystes laissent entendre que l’or a atteint son cours maximal et les investisseurs devraient envisager de vendre leur or. L’Espagne n’a jamais été aussi près d’un défaut de paiement, la Grèce, l’Irlande et le Portugal peuvent aussi avoir besoin d’autres sauvetages financiers!

Cette année, nous allons éprouver de fortes perturbations financières. L’économie mondiale est totalement différente aujourd’hui à celle d’il y à 50 à 75 ans.

Quelles sont les bonnes nouvelles? les 16 milliards de dollars de  dette des États-Unis ? La dette du Japon qui en est à 235% du PIB? L’inflation aux États-Unis a grimpé à 13,5% en 1980, ce qui a généré un pic nominal de 850 $ pour une once d’or. Cependant, une fois converti en dollars de 2011, le pic de 1980 pour une once d’or était de 2337 $!.

La Chine, une menace encore plus grande.

On ne voit que les problèmes de l’Euro. Très peu de gens font  vraiment attention aux risques macro-économiques d’une soudaine chute de la croissance en Chine. Donc, en tant qu’investisseur, qu’est ce que cela signifie pour vous en termes pratiques?

L’or: son rôle dans votre portefeuille.

Mais comme vous l’avez  également noté un certain nombre de fois dans mon blog, vous ne devriez pas avoir placer votre argent dans l’or. Nous avons tous nos propres points de vue sur la distribution d’actifs, et ce qui est bon pour vous dépendra de vos circonstances propres. Mais je crois que 15% d’or dans un portefeuille est raisonnable.

L’or comme l’assurance tout risque. Il est là pour diversifier votre patrimoine. Dans le pire des cas, vous auriez toujours quelque chose de valeur dans votre portefeuille. Sa valeur nominale peut monter ou descendre. Il offre une certaine protection, lorsque la plupart des autres actifs sont en baisse. Sa valeur ne peut pas tomber à zéro. Il ne peut pas faire faillite. Vous ne pouvez pas dire autant pour tout autre actif!

Évolution des stocks  d’or physique.

Il vaut mieux investir dans l’or physique que dans les actions de mine d’or, pour une série de raisons.

Et quand on regarde les actions sur l’or, nous avons besoin de faire la distinction entre les sociétés d’exploration et les sociétés productrices. Le problème avec les sociétés d’exploration, c’est que beaucoup d’entre elles auront des difficultés de financement. Et il n’y aura pas de financement pour tous. Si vous avez 100 sociétés d’exploration, de 80 à 90 d’entre eux pourraient facilement se retirer des affaires. La demande d’or physique pourrait bien encore augmenter et l’offre se raréfier, les principaux gisements d’or se trouvant actuellement très profond dans le sol.