Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Faber, prestigieux gourou financier et éditeur de The Gloom Boom & Doom Report, suggère que le yuan chinois est un concurrent sérieux au dollar américain et recommande aux occidentaux d’investir dans l’or pour se protéger des grands changements à venir.

 » Posséder de l’or physique est mon assurance contre les crimes commis par les gouvernements. C’est une assurance contre les États en banqueroute ou l’hyperinflation »,

Et ajoute également que les gouvernements ne pourront jamais admettre qu’ils ont fait une erreur: Ils iront toujours de l’avant. Marc Faber explique que depuis 20 ans la Fed suit une politique d’expansion monétaire avec des taux d’intérêt maintenus artificiellement bas, pratiquement à zéro pour cent.

« Les taux d’intérêt artificiellement bas ont provoqué que les prix des actions et de l’immobilier aient grimpé en flèche. Mais l’impact économique a été relativement faible. « 

Dans « Capitalisme et liberté« , Milton Friedman a écrit que le problème avec ce types de programmes gouvernementaux est qu’ils sont toujours crés en situation de crise, mais ne sont jamais totalement abandonnés. Par conséquent.

« Il devient de plus en plus difficile a la FED de mettre fin à cette politique ».

Par rapport à la Chine Faber souligne que:

« L’incroyable croissance de la Chine, capable de construire des ponts en six mois. En Afrique, les entreprises chinoises ont remplacé les américains ou les allemands. Ils peuvent travailler dans le désert de Gobi avec des températures extrêmes, sans sacrifier leur capacité de travail »

Et Faber d’ajouter:

« Dans de nombreux secteurs de l’économie mondiale, la Chine est maintenant plus importante que les USA. L’économie américaine dépend fortement du secteur des services. C’est la Chine l’actuelle grande puissance industrielle. Lorsque le yuan deviendra une monnaie librement convertible, elle sera un sérieux concurrent au dollar “.

En Inde, les primes sur l’or physique sont montées en flèche. La demande d’or d’investissement bat son plein en ce moment, car c’est la saison des mariages et des fêtes de famille, ainsi que d’autres fêtes sociales.

La différence entre le prix de l’or en Inde et celui de Londres  est d’entre 30 et 40 dollars l’once. La prime pour l’achat d’or physique est parfaitement documentée par la Fédération du commerce de bijoux (GJF). Il  y à quelques mois encore la différence n’était que d’entre 5 et 7 dollars.

Le problème d’approvisionnement en or

Du fait de l’actuelle pénurie, artificiellement créée par le gouvernement indien. Depuis plusieurs mois, les autorités tentent de réduire les massives importations d’or.

Ces lois du gouvernement indien entravent le libre achat et vente d’or. Beaucoup de familles sont obligées d’acheter sur le marché noir, où l’or se négocie avec une prime moins élevée sur le marché officiel.

L’or n’arrive au compte-goutte d’Australie ou de Suisse. Durant septembre, seulement 7,24 tonnes ont été importées. Quatre mois plus tôt, en mai, 162 tonnes furent importées. Partout en Asie, les primes pour acheter de l’or physique se maintiennent à des niveaux supérieurs à 50 $ l’once.

Le FMI alloue 1.920 millions provenant de la vente d’or pour le financement de pays sous-développés.

Le Fonds monétaire international (FMI) a mis à la disposition des pays à faible revenu par habitant et à déficit vivrier (classification qui comprend les pays sous-développés et en développement) un fonds de 1,920 millions d’euros provenant de la vente d’une partie des réserves d’or de ses membres.

Ce fonds servira à octroyer des prêts à taux zéro pour éviter, par exemple, une crise de la balance des paiements. À cet égard, le FMI reprend son rôle tel que défini selon les accords de Bretton Woods.

En 2009, le FMI a vendu 403 tonnes d’or.

Pour un total de de près de 3,800 millions d’euros. Au cours de la même année, le Conseil exécutif a décidé d’allouer des fonds à  un programme visant à terme la réduction de la pauvreté dans certains pays.

151 membres du FMI (soit environ 90 % des membres de l’organisation internationale) ont donc transféré une partie de leur or a ce fonds. Ces pays sont par exemple les États-Unis, la Chine et la Russie. Il est prévu que d’ici 2014 le fond atteigne 17,000 millions d’euros. Avec 2,814 tonnes vendues, ces mouvements de sortie d’or de réserves officielles d’or se démarquent des achats d’or de certaines banques centrales, comme celles de la Russie ou de la Turquie. Le FMI a perdu une quantité considérable d’argent du fait de la baisse des prix de l’once d’or depuis avril.

  •  
  •  
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push ({});