Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les réserves d’or de la zone euro s’élèvent actuellement à près de 10.000 tonnes. Les banques centrales européennes se sont grandement bénéficié de leurs avoirs en or au cours de la dernière décennie, grâce en partie aux caractéristiques uniques de l’or, comme moyen  de préservation du patrimoine.

Mettons les choses au clair: les ventes d’or ne sont pas la réponse aux problèmes de la zone euro. Tout d’abord, les traités européens existants interdisent une telle démarche, en établissant que les banques centrales des États membres restent indépendantes du contrôle des gouvernements et interdit le financement direct.

En second lieu, en vertu des dispositions de l’Accord sur l’or, les banques centrales limitent également les ventes d’or pour protéger la valeur collective des réserves  d’or de la zone Europe.

Enfin, la vente des réserves d’or nationales serait tout simplement insuffisante pour répondre aux besoins. Les avoirs en or des pays touchés par la crise (Portugal, Espagne, Grèce, Irlande et Italie) ne représentent que 3,3% de la dette combinée  de leurs gouvernements centraux.

L’or comme garantie de la dette souveraine.

Toutefois, l’or peut fournir une solution sous forme de financement des États membres de la zone euro. La zone euro pourraient réduire la vitesse à laquelle le coût de la  dette augmente, en utilisant une partie de leurs réserves d’or comme garantie. L’utilisation d’or pour des fins d’émission de dette souveraine, en s’appuyant sur la valeur d’un actif national, permettrait une plus grande valeur a ces obligations! Nous appellerons ce concept obligations adossés a l’or .

Utiliser de l’or comme garantie pour de la dette n’est pas inédit,  en Europe et ailleurs, comme les économies émergentes par exemple. La Commission Européenne elle-même a proposé dans un récent Livre vert  une intégration fiscale commune, et l’émission d’emprunt obligataire commun, qui pourrait être en partie renforcé par de l’or.

La constitution de garanties basé sur de  l’or est un avantage dont le secteur privé n’a pas tardé à exploiter à bon escient les avantages depuis les premières vagues de la crise financière. LCH.Clearnet et ICE Clear Europe ont tous deux commencé à accepter de l’or comme garantie pour la compensation des contrats dérivés.

Les actifs donnés en garantie doivent avoir un risque de crédit minimal. Contrairement aux monnaies nationales, la valeur de l’or n’est pas dépendante des politiques économiques d’un pays. Son prix est fixé pour le monde entier.

La constitution d’un fonds supranational avec de l’or comme garantie pourrait, selon nous, être construits dans le cadre des accords existants dans l’UE, et de manière à maintenir l’intégrité du marché de l’or. Certes difficile a mettre en place, surtout d’un point de vue politique, mais nous pensons que les inconvénients sont surmontables, et de toute manière c’est une réponse exceptionnel a l’ampleur de la crise de la monnaie Euro, et au problème des dettes souverains d’un bon nombre de pays. Au sein d’une structure appropriée, crédible et contrôlée , une garantie sur de l’or pourrait être une proposition crédible et attrayante pour les investisseurs, et pourrait réduire les coûts d’emprunt à des niveaux plus soutenables.

C’est pour nous également une démonstration très convaincante que l’or reste une réserve d’actif très importante, après toutes ces années durant lesquelles les ténors de la finance internationale essayer de convaincre que l’or est une relique barbare.

Non. C’est peut être l’une de nos richesses les plus importantes a l’heure actuelle.


  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires entre particuliers.
  • Ventes certifiées sous notaires.
  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.
  • Vendez au prix réels du marché. Voir ici