L’or à terme, après la forte baisse d’hier, a commencé la séance par de rapides prises de position (chasse aux bonnes affaires). Une semaine plutôt mouvementé du point de vue politique à préparer le terrain,  et les investisseurs parient sur l’or comme valeur refuge. Cependant, l’appréciation  de l’indice du dollar américain et la baisse des prix du pétrole brut sont des facteurs  externes négatifs pour l’or qui ont poussé à la baisse le cours de l’or en bourse.

Cours de l’or du 1 mars 2013.

L’or pour livraison en avril perdait 4,90 $ à 1573.20 $ l’once à la division Comex de la New York Mercantile Exchange. Le prix de l’or en bourse a varié entre 1,586.90 $/l’once au plus haut et 1,564 $ l’once au plus bas, tandis que le prix de l’or au comptant perdait 5,30 $.

L’Union européenne et ses problèmes sur la dette souveraine ont refait surface cette semaine.

Les élections italiennes d’il y à quelques jours n’ont pas clairement démontré un gagnant, créant une incertitude en ce qui concerne la poursuite des mesures d’austérité de l’actuel gouvernement italien. Ce vendredi, sont tombées plusieurs nouvelles négatives pour l’Europe: un chômage record en janvier, avec une moyenne de 11,9% sur l’Europe. L’inflation annuelle dans l’UE est tombée à son plus bas niveau en plus de deux ans.

Ces nouvelles ont contribué à faire sombrer l’euro par rapport au dollar américain. Le dernier épisode de la crise de la dette européenne semble avoir un très fort impact sur les marchés.

L’indice du dollar américain est en hausse ce vendredi. Le dollar semble retrouver son rôle de valeur refuge. Certaines données économiques américaines publiés récemment semble indiquer la relative bonne santé de l’économie US, ce qui laisse suggérer que l’indice du dollar américain peut continuer sa tendance à la hausse à court terme. C’est également un facteur  baissier pour l’or et l’argent.

catwiki-enchere-de-lingot