Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cours de l’or encore en baisse ce jeudi. C’est la troisième baisse consécutive, les négociations sur le mur fiscal sont au point mort et le marché est très calme. L’or à terme pour livraison en  février perd 5$, à 1,688.80 $ l’once sur la division Comex de la New York Mercantile Exchange.

Des prévisions baissières sur l’or.

Demain seront publiés de nouvelles donnés sur le chômage non agricole aux USA, donc le marché devrait être plus actif. BNP, dans un communiqué, revoit à la baisse ses prévisions des cours de l’or pour 2013. Initialement de 1865 $ l’once, BNP prévoit aujourd’hui que l’or baissera à 1.780 $ l’once en 2014, après atteindre un record en 2013. 2014 serait la fin de la hausse de l’or, coïncidant avec l’arrêt de programme d’assouplissement de la FED. Un rapport de Goldman Sachs, publié cette semaine, va dans ce sens, prédisant l’or à 1.800 $ l’once en 2013. Goldman Sachs a déclaré ce mercredi que l’or entamera un nouveau cycle haussier en 2013, citant entre autres l’intérêt des banques centrales pour l’acquisition d’or. En 2011, les achats d’or par les banques centrales ont représenté 455 tonnes. Commerzbank a également fait des déclarations dans ce sens.

L’or au comptant à 1686$ est le plus bas niveau observé pour le métal jaune depuis les élections américaines du 6 novembre, journée durant laquelle l’or avait  bondi de plus de 30$ l’once. Évidemment, l’or a cassé aujourd’hui plusieurs niveaux de soutien, et ne  se comporte pas comme prévu, les 1700$ l’once aurait dû être un frein à la baisse. Aujourd’hui, les négociations sur le mur fiscal, de possibles fortes ventes d’or provenant d’institutions ont fait plonger l’or de 25$  en deux jours. L’or avait pourtant bien commencé la journée, réagissant positivement à l’annonce d’un programme chinois de relance des infrastructures, ce qui  pourrait avoir un effet positif sur l’or, l’or étant une protection  contre l’inflation.

Mais le cours de l’or commença à s’effondrer à l’annonce des chiffres de l’emploi aux États-Unis, bien meilleur que prévu,  un indice montrant l’amélioration des de l’économie américaine. Certes, à court terme, plus d’assouplissement et un ralentissement de la croissance aux USA devrait se révéler favorable au cours de l’or, bien que les investisseurs aient  dans une certaine mesure déjà anticipé cette hausse. Toutefois, les perspectives de croissance de l’économie américaine ont un impact négatif sur l’or, annulant les deux causes fondamentales de l’augmentation actuelle de l’or: l’inflation, causée par la FED et les conséquences du mur fiscal.Littéralement, les facteurs positifs pour l’augmentation de l’or semble avoir totalement disparu pour le moment!. De nombreux investisseurs n’ont pas encore réagis, et  attendent  une réunion de la FED qui aura la semaine prochaine. L’absence de progrès dans les négociations sur le mur fiscale pèse sur tous les actifs, même l’or.