Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec le retour des «valeurs refuges» sur le devant de la scène financière, l’un des exercices les plus intéressants que l’on peut faire à l’heure actuelle est la comparaison sur le comportement entre deux valeurs refuge, l’or d’investissement d’une part et le franc suisse d’autre part.

Le Franc Suisse joue un rôle de valeur refuge depuis plusieurs décennies.

Avec un simple graphique, nous pouvons voir qu’elle a été l’évolution du franc suisse par rapport au dollar : dans les 1970, un dollar s’échange contre 4,30 francs suisses. Actuellement, un dollar vaut seulement 90 centimes de franc suisse.

Cela représente une baisse du dollar de 80 %.
USD-CHF

Pourtant, la Banque nationale suisse essaye de maintenir la valeur de sa monnaie par rapport aux autres principales monnaies mondiales. La Banque Suisse intervient régulièrement sur les marchés pour éviter tout envol brutal. Les marchés savent que les Suisses sont prêt à mettre sur le marché autant de Francs Suisse que nécessaire pour défendre le taux de change et empêcher une appréciation supplémentaire.

Au cours de la même période, une once d’or valait 150 francs suisses en 1970. Maintenant il vous en faut 1125 francs suisses, soit une multiplication de 7.5. Dans le cas du dollar, l’once d’or coûtait 35 $ dans les années 70 (suivant la parité fixée à Bretton Woods). Actuellement une once d’or coûté 1.250 $, ce qui donne un multiple de 35,71.

Sur le long terme, investir dans l’or et le francs suisses semble donc effectivement protéger son patrimoine, en particulier lorsque les banques centrales lancent des politiques de relance monétaires dont le but est de dévaloriser la valeur de la monnaie.

Différence fondamentales entre l’or physique et le Francs Suisse.

Les deux points faibles du franc suisse.

  • Le premier est l’inflation,  puisque que pour éviter une nouvelle appréciation de la monnaie, la Banque nationale suisse intervient en permanence en vendant francs et en achetant des devises étrangères.
  • Le deuxième problème est la taille du système bancaire – sept fois le PIB – qui risque d’être un problème étant donné son exposition à la bulle spéculative sur le marché immobilier et les pressions des autres nations pour éliminer le secret bancaire.

  • Vendez directement vos monnaies et lingots sans intermédiaires entre particuliers.
  • Ventes certifiées sous notaires.
  • Maximum sécurité pour l'acheteur et le vendeur.
  • Vendez au prix réels du marché. Voir ici