Les exportations d’or du Royaume-Uni vers la Suisse se sont multipliées par 12 en huit mois. La cause? la forte demande asiatique d’or.

Les stocks d’or des ETF, qui servaient de soutien à ces instruments financiers prennent la direction de l’Asie du Sud-Est, en effet, la dégringolade des cours de l’or a provoqué que beaucoup d’investisseurs se détournent de la spéculation sur les cours de l’or papier. Une aubaine pour les avides acheteurs d’or que sont les chinois et les indiens. Avant d’arriver en Chine, l’or est affiné en Suisse.

Le marché de l’or est en grande partie alimenté par la vente des réserves d’or des ETF.

Depuis la chute du cours de l’or-papier, le SPDR Gold Trust a liquidé une grande partie de ses avoirs, 670 tonnes jusqu’à présent. En effet, Bien que les actions cotisent sur le New York Stock Exchange, le SPDR possède d’importantes réserves situées dans les coffres forts de la HSBC à Londres.

Cet or, transformé en monnaies et lingots est ensuite vendu aux entreprises et aux particuliers en Asie. Mais l’or détenu par ces institutions financières sont des barres « good delivery » pesant quelques 12 kilogrammes.

En Suisse, cet or est alors transformé en lingots de plus petites tailles, généralement d’une once, bien mieux adaptés aux goûts des consommateurs asiatiques.

catwiki-enchere-de-lingot