Partager est savoir!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs commerçants d’or se sont fait tromper en achetant de faux lingotins d’or et pièces en or fabriqués en cuivre et dorés. Les produits contrefait sont les plus petites (et les plus demandées) plaquettes d’or de fonderie Suisse ainsi que les Kruggerands et once d’or américaines et canadiennes, les 20 francs Coq, la liste est longue!.

Un kinegram est un dispositif de sécurité gravé directement  sur un lingot d’or. Argor-Heraeus SA (filiale de Commerzbank) applique le kinegram en tant que dispositif de sécurité sur le revers de ses lingots ainsi que ceux de la Monnaie autrichienne depuis décembre 1993.

La parade technologique: Outre les designs compliqués de reproduire, les meilleures solutions restent celles de Argor-Heraeus SA, lequel a mit au point un hologramme, directement gravé sur le revers des lingots frappés, procédé qui n’est pas falsifié.

Les caractéristiques de ces faux lingots: Les lingots de 10, 20 grammes et d’une once sont parmi les préférés des acheteurs, mais aussi des délinquants.  Vendu sous blister scellés, ces lingots possèdent toutes les apparences d’un vrai, mais sont fabriqués en cuivre puis doré à l’or fin. Difficile donc de détecter rapidement la supercherie puisque ces lingots ne peuvent être sortis de leur emballage pour être testé. Ces faux lingots d’or, portant les poinçon du Crédit Suisse, Pamp, Valcambi ou de la Perth Mint sont vendus 2,90 dollars pour les lingots d’une once, bien meilleur marché qu’un vrai lingotin, coûtant 1300 euros. Les monnaies, quand a elles, ne dépassent pas 50 centimes pièce. Ces faux portent un numéro de série gravés au laser et sont généralement coulés. La fabrication n’est pas impeccable, mais suffisante pour tromper un œil non averti!.  Ces contrefaçons sont malheureusement livrables en France, en Allemagne et en Autriche en l’absence d’une législation spécifique sur cette fraude. En effet, ces lingots sont présentés comme des articles de collection.

Outre le réseau professionnel, certain de ces lingots se sont retrouvés sur des pages web de petites annonces, comme Kijiji.ca., proposés en général à des prix bien plus bas que les originaux.

Caractéristiques des faux lingots et pièces d’or  les plus courants sur le marché.

Produit: faux lingot d’or 1 once Perth Mint

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Frappé
  • Longueur: 41 mm
  • Largeur: 24 mm
  • Épaisseur:4 mm
   Produit: faux lingot d’or 1 once Crédit Suisse

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Frappé
  • Longueur: 50 mm
  • Largeur: 28 mm
  • Épaisseur: 3 mm
  • Original :
   Produit: faux lingot d’or 1 once Valcambi

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Frappé
  • Longueur: 50 mm
  • Largeur: 28 mm
  • Épaisseur: 3 mm
  • Original :
   Produit: faux lingot d’or 1 once Fortuna PAMP

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Frappé
  • Longueur: nc
  • Largeur: nc
  • Épaisseur: nc
  • Original :
   Produit: faux lingot d’or 1 once HERAEUS

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Frappé
  • Longueur: 58 mm
  • Largeur: 28 mm
  • Épaisseur: 3 mm
  • Original :
   Produit: faux lingot d’or 1 Kg PAMP

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Coulé
  • Longueur: 115 mm
  • Largeur: 51 mm
  • Épaisseur: 11,53 mm
  • Le poids n’est que de 500 Grammes, les dimensions sont par contre exactes.
   Produit: faux lingot d’or 100 grammes fortuna PAMP

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Coulé
  • Longueur: NC
  • Largeur: NC
  • Épaisseur: NC
  • les dimensions semblent exactes, par contre le lingot pèsera beaucoup moins que 100 grammes.
   Produit: faux lingot d’or 1 once sous blister Perth Mint

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant:
  • Méthode de production: Frappé
  • Longueur: 41 mm
  • Largeur: 24 mm
  • Épaisseur:4 mm
  Produit: Faux kruggerand 1967

  • Composition: cuivre plaqué or
  • Fabricant: Chine (Zhejiang)
  • Méthode de production: Frappé
  • Diamètre 40 mm Épaisseur: 3 mm
   Produit: Faux Aigle 1 once de l’US Mint.

  • Composition: Tungstène plaqué or
  • Fabricant: Chine (Guangdong)
  • Méthode de production: Coulé.
  • Diamètre 32.70mm  Épaisseur: 2.87mm Poids 33.93 grammes
   Produit: Souverain Elizabeth II (1ère effigie)

  • Composition: laiton plaqué or
  • Fabricant: Chine (Guangdong)
  • Méthode de production: Coulé
  • Diamètre 22 mm  Épaisseur: 1,5 mm Poids 5 grammes
   Produit : Copie de la 20 Francs Or COQ « Liberté Égalité Fraternité »

  • Composition: laiton plaqué or
  • Fabricant: Chine (Guangdong)
  • Méthode de production: coulé
  • Diamètre 22 mm
  • Défaut : Manque l’inscription sur la Tranche « LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ ». les tranches sont trop épaisses.
  Produit : Copie de la 20 Francs Or Napoléon III tête laurée.

  • Composition: laiton plaqué or
  • Fabricant: Chine (Guangdong)
  • Méthode de production: coulé
  • Diamètre 22 mm
  • Les inscriptions sont « molles ». Les tranches sont trop épaisses.
  Produit : Copie 10 gulden Wilhelmina I âgée.

  • Composition: laiton plaqué or
  • Fabricant: Chine (Guangdong)
  • Méthode de production: coulé
  • Diamètre 22,5 mm Poids 6,7 Gr
  •  les tranches sont trop épaisses.

Des copies en cuivre et non en Tungstène.

Le problème des faux lingots d’or resurgit après qu’un marchand de bonne réputation de Manhattan ait découvert qu’il avait acheté pour 100.000 dollars en faux lingots d’or. En fait, ces lingots d’or sont fourrés au tungstène. La fabrication est complexe et plus compliqué que les faux lingot en cuivre dorée. Les faussaires découpent proprement de vrais lingots d’or, remplissent le centre de Tungstène, et ressoudent le tout proprement. Le lingot d’or parait donc réel, avec ses papiers et certificats de l’essayeur fondeur. Si il est assez facile de détecter une fausse pièce d’or, reconnaître un lingot fourré est autrement plus compliqué.

  • Pourquoi les copies de monnaies sont en cuivre doré et non en tungstène?  Le tungstène serait une bonne solution pour les faussaires car la monnaie contrefaite aurait la dimension et le poids similaire à une vrai. mais c’est le tungstène un métal difficile à travailler: dur et cassant (le flanc se brise lorsque il est frappé avec les coins) avec un point de fusion à plus de 3000°C.  Donc les copies de monnaies sont coulés (le métal en fusion est versé dans un moule et non frappés (comme les authentiques), d’où la mollesse des reliefs sur une fausse.
  • Pourquoi les copie de monnaies en or sont moulés et non frappées? La fabrication des coins est un problème difficile pour les faussaire. il faut disposer d’un très bon graveur et les graveurs professionnels spécialisés dans le faux monnayage ne sont pas légion. La méthode utilisée par les faussaire chinois est la réalisation d’un double d’une monnaie authentique (par électro-érosion ou moulage par silicone). Il existe de faux coins mais ceux si concernent surtout les monnaies « les plus intéressantes a copier », comme les onces eagle en or, mais les copies sont en cuivre, donc plus épaisses que les originaux.

Selon Zhu Demao, le directeur du Centre d’essai de l’or et des bijoux de la province du Jiangsu, dans une déclaration au « Global Times » ce mardi. “La plupart  des problèmes de contrefaçon proviennent du marché noir  et contiennent des métaux tels que le cuivre, l’iridium ou le tungstène » La densité de l’or et de l’iridium est très similaire, de sorte qu’il est difficile pour les consommateurs de détecter la contrefaçon. D’autres parts, certains internautes qui ont acheté à la Banque de Chine (BOC) des médailles d’or des jeux olympiques de 2008, ont montré des photos de ces médailles d’or oxydées. Sur ce point, les chinois avancent un problème dans les soudures, soutenant que l’or de ces médailles est pur.