Table des matières H

1. Comment stocker de l’or chez soi:

2 La banque reste la solution privilégiée.:

3 Solution de stockage d’un vendeur.:

3 Plus d’infos.:

Une fois vos pièces ou lingots achetés, vous devrez vous souciez du stockage. Trois options sont possibles. Une conservation à domicile, soit en achetant un coffre-fort de qualité et en souscrivant à une assurance, soit en le dissimulant, une solution peu onéreuse mais pas dénuée de risque.

Le contrôle et la conservation de votre or physique n’est pas chose facile. En France, les cambriolages à domicile sont en pleine hausse, atteignant le chiffre de +60% à Paris sur la période 2012-2013 ! Le simple achat d’un coffre-fort et son installation ne suffit pas à protéger votre or des cambrioleurs. De plus, il faut garantir l’absence d’humidité pour des monnaies en or vendues sous enveloppes scellées. Vos pièces doivent se conserver sans détérioration de l’emballage et des étiquettes pendant une longue période. Enterrer en vrac au fond du jardin vos monnaies et pièce d’or n’est pas une bonne idée !

Dans tous les cas, votre choix ne doit pas se baser sur la solution la moins onéreuse, mais sur la solution présente le maximum de garante et adoptée à vos besoins.

Un stockage via une société offrant une solution de stockage, dont le niveau de garantit dépend des conditions de stockage et de la pérennité du vendeur. La conservation dans un coffre-fort d’une agence bancaire, une solution qui peut satisfaire la majorité, mais présente toutefois certains inconvénients.

En effet, investir dans l’or physique ne limite pas uniquement à se décider quels lingots ou monnaies à acheter et de trouver un vendeur. Au contraire des autres valeurs mobilières, comme les actions et obligations, l’or est tangible et se pose le problème de la conservation de votre or. De plus, en France mais aussi en Europe, le commerce de l’or d’investissement n’est pas soumis au contrôle de l’Autorité des marchés financiers (AMF), au contraire d’autres produits financiers en relation avec l’or, comme les certificats ou les etf qui permettent de spéculer sur l’évolution du cours de l’or, qui eux devront être soumis au contrôle de l’AMF.

1. Comment stocker de l’or chez soi.

En général, on ne stocke chez soi que sous certaines conditions. Le logement vous appartient, et c’est votre logement principal, dans votre pays de résidence.

Pour maximiser la sécurité de votre décision de stocker votre or chez vous, vous devrez déjà vous sentir psychologiquement prêt à conserver votre patrimoine chez vous. Pour pouvoir être tranquille lorsque vous partez en vacance ou laissez votre maison sans surveillance, votre solution doit être à l’épreuve d’un cambriolage ou d’un dommage par incendie.

  • La première précaution à prendre est la discrétion. Vos chances de souffrir un « home Jacking «  augmente considérablement lorsque les voleurs savent que vous détenez de l’or a votre domicile. Dans l’absolu, une seule personne devrait être au courant ; vous-mêmes. Vous pouvez toujours laisser des informations à votre notaire dans votre testament si vous craignez que vos proches ne soient pas capables de retrouver votre cachette.
  • Être créatif : la solution d’un coffre-fort à domicile entraîne des frais importants, dépassant celui de la location d’un coffre-fort en Banque. Un coffre-fort a pour objet de retarder le vol, non de l’empêcher. Donc à ce coffre doit se cumuler une alarme et également une assurance.
  • La solution reste la dissimulation. Vos lingots peuvent être caché dans un mur, placé sous le dallage, dans un fond plafond ou bien enterré dans un compartiment hermétique, tout en prenant en compte que votre or doit être retrouvable facilement par un tiers, ne pas souffrir de dégâts des eaux ou d’un incendie.

2 La banque reste la solution privilégiée.

La banque reste celle qui propose une solution clé en main avec un stockage assuré et garanti. Certes, c’est un service payant mais il présente l’avantage majeur de proposer la conservation de l’or qui reste la propriété de l’épargnant en toute sécurité et fiabilité. L’épargnant peut, à tout moment, en demander le retrait et se le faire livrer en toute sécurité à son agence bancaire en France.

A toutes fins utiles, rappelons également, l’avantage de la conservation pour les pièces notamment au regard de la fiscalité à la revente…Pour être en droit d’exercer l’option de la taxation sur la plus-value réelle (qui permet au bout de 12 ans d’en être exonérée) lors la revente de pièces d’or, il faut lors de leur achat ne pas en avoir demandé la livraison.

Inondations, incendies ou braquages, le contenu de votre coffre-fort peut disparaître. La récente recrudescence des braquages visant directement les salles des coffres met en doute la totale garantie de protection des biens déposés dans un coffre-fort dans une banque. Aujourd’hui, on constate que garder ses lingots ou ses pièces d’or dans un coffre n’offre pas une garantie absolue, mais le principal avantage reste l’indemnisation de la perte de votre or si vous avez pris quelques précautions.

Prouver la présence de vos lingots et napoléons dans votre coffre.

Généralement, les frais de location d’un coffre varient entre 100 et deux cents euros en France. La location d’un coffre vient accompagner d’une franchise pour perte qui tourne autour des à 40.000 euros, lesquels sont versés au titulaire d’un coffre en cas de sinistre ou de vol de son contenu. C’est l’assurance propre de votre banque qui doit rentrer en jeu en cas de sinistre, donc le montant maximum de remboursement est primordial. 40000 euros représentant 1 kilogramme d’or, certains épargnants auront vite fait de dépasser le montant maximum. A charge pour eux de voir avec leur conseiller une augmentation de ce plafond. Attention aussi à conserver des preuves du contenu de votre coffre pour demander une indemnisation en cas de sinistre.

Ces éléments de preuve peut être apportée par tout moyen (photos, témoignages, attestations) mais il est conseillé d’adresser une liste du contenu du coffre para courrier recommandé avec accusé de réception au directeur de l’agence de votre banque. Pour les pièces sous scellés ou les lingots d’or vous n’aurez aucun mal à déterminer la valeur des biens. Mais si vos pièces ne sont pas protégées et sous scellés, vous devriez photographier chaque monnaie pour ainsi prouver leur bon état général.

2.2 Les frais de location d’un coffre bancaire.

Un coffre-fort résistant à l’effraction (certification A2P) est disponible à partir de 1000 Euros. En plus du prix, vous devez aussi installer le coffre-fort dans votre logement. Au prix du coffre-fort vous devrez également souscrire à une assurance spécifique, dont le montant ne sera pas négligeable. La solution favorite des français est là d’un coffre-fort dans une succursale bancaire, les prix variant en général entre 100 euros et 200 euros. Les tarifs de location sont libres et de plus chaque agence applique un tarif différend, même celles appartenant à un même réseau. Donc vous devrez contacter votre conseiller bancaire pour connaître le tarif exact. Nous avons repris quelques tarifs à continuation, venant d’un article de billetdebanque.panorabanques.com

 Banque Volume d’un coffre Valeur max du contenu Coût annuel
 Suivant contrat  Suivant Contrat  102,80 €
 30 dm3  Jusqu’à 30 500 €   105,00 €
 35 dm3  30 500 €  111,00 €
 31 dm3  40 000 €  110,00 €
 de 21 dm3 à 100 dm3  Suivant Contrat  200,00 €

2.3 Stockage dans un coffre bancaire, le risque de faillite ou de confiscation.

La fragilité actuelle du système financier est d’actualité et le risque de faillite ou de fermeture des banques n’est pas négligeable, même si il est improbable. En cas de faillite d’une banque, comme cela a été le cas en Chypre, l’accès aux comptes courant est bloqué mais aussi l’accès physique au coffre-fort que vous auriez dans cette banque.

Le risque de confiscation. Il  est déjà arrivé par le passé (en Europe ou aux USA) que lors d’un mouvement de panique ou lors de la création d’un  nouveau système monétaire l’état décide de suspendre, confisquer ou interdire la possession d’or, l’objectif étant d’imposer une nouvelle monnaie, l’état doit éliminer tout possibilité d’utilisation d’une devise parallèle.

3 Solution de stockage d’un vendeur.

Plusieurs d’intermédiaires proposent donc, en outre la vente d’or de bourse, leurs services de gardiennage, propres ou via un tiers, moyennement une commission annuel. Nous allons donc présenter à l’épargnant quelques pistes pour éviter de mauvaises surprises ou des arnaques.

Tout épargnant devra donc prendre soin de se renseigner sur la société avant de prendre une décision.

3.1 Les principaux points à vérifier sont :

A Statut juridiques de la société et capital social

Vous devriez prendre soin de consulter les informations que fournissent les intermédiaires, généralement disponible sous l’onglet « mentions légales » ou « qui sommes-nous ». Et plus particulièrement de vérifier les points suivants, la forme juridique de la société, le montant de son capital social et son ancienneté. Entre une Société anonyme au capital social de plusieurs millions d’euros et une société à responsabilité limité au capital social quasi inexistant, les différences sont importantes pour récupérer votre or.

B Informations économiques.

Indispensables pour la pérennité de votre investissement. Certaines sociétés prennent soin de faire auditer leurs comptes par un prestataire reconnu, ce qui est un plus. Si les comptes annuels de l’entreprise sont publiés, vous devriez les consulter et ainsi savoir si l’entreprise est rentable et en croissance. Vous ne devriez pas vouloir confier vos précieux lingots à une entreprise perdant de l’argent ! Vous pouvez aussi savoir qui sont les dirigeants de l’entreprise, qui sont les actionnaires, et si le capital social est régulièrement augmenté.

C Références de la clientèle.

A prendre avec des pincettes : Il est probable que diverses options et témoignage soient disponibles. Si notre page Web fait régulièrement le ménage de commentaires qui nous paraissent peu fiable, vous remarquerez que la majorité des commentaires disponible (pages jaunes par exemples) sont positifs, avec un profil d’un seul commentaire laissez le jour même. Il apparaît plus que probable que ce genre de commentaires est fakes, laissé par une agence de communication peu scrupuleuse.

D Quelles sont les conditions de conservation et de retrait.

Votre or doit être facilement accessible pour les personnes autorisées, entreposé dans des chambres fortes, le vendeur doit avoir souscrit un contrat d’assurance en cas de sinistre, et vous devez pouvoir joindre facilement votre interlocuteur. L’or peut être conservé dans des coffres forts d’une entité bancaire ou conservés hors du système bancaire. Chaque solution présente des avantages et des inconvénients. Un circuit classique comme la conservation dans le réseau bancaire offre un maximum de garantie en temps normaux mais est exposé à des changements politiques et des accords entre pays pour limiter la fuite de capitaux. Une conservation hors du système bancaire permet plus de confidentialité mais est plus exposés au risque commercial.

Pour le retrait de votre or, vous devrez vérifier les commissions pour prendre possession de votre, la possibilité de livraison à votre domicile (par transporteurs spécialisés) ou le retrait sur place.

3.2 La multiplication des sociétés de vente et gardiennage d’or en ligne.

Le retour de l’or comme valeur refuge a commencé au début des années 2000, et ce secteur s’est considérablement développé. De nombreuses sociétés en ligne ont vu le jour, ces dernières années, certaines sont spécialisée sur la vente d’or physique et à son gardiennage. Certaines sont Françaises, comme Aucoffre.com et Gold Brocker, d’autres sont étrangères, comme BullionVault. Ces entreprises des  solutions intéressantes pour les investisseurs, mais ne sont pas des banques ou des établissements agréés, elles ne sont pas forcément soumis au contrôle des autorités de tutelle comme  la Banque de France (pour les banques) et l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). L’enquête de solvabilité sera donc moins exhaustive pour les autres prestataires privés et devriez privilégier celles qui offrent le maximum de garantit, même si leurs tarifs ne seront pas forcement les meilleurs sur le marché

3.3 La vérification de la solvabilité de l’intermédiaire.

Vous devez clairement savoir si la société assure directement le stockage de l’or ou bien ce service est assuré par un tiers.

  • Si le vendeur s’occupe du stockage vous devrez étudier si la société est indépendante ou bien est une filiale d’une autre société, française ou étrangère. Vérifiez si l’entreprise est de récente création et l’évolution de son activité.
  • Si la conservation est assurée par un tiers, vous devez également étudier la solvabilité de ce tiers. Vous devez enfin savoir si l’or est facilement accessible. Si le stockage se trouve à l’étranger, vous devez vous renseigner sur la stabilité économique du pays et les conditions de sortie de ce pays.

Dans les deux cas de figure, vous devriez vous renseigner sur les assurances contractuelles prises par le vendeur en cas de défaillance et de faillite. Il existe plusieurs risques liés au stockage d’or en milieu bancaire : faillite bancaire, fermeture de la banque, confiscation gouvernementale.

4 Plus d’info:

Pourquoi stocker son or physique hors du système bancaire.

Comment choisir un coffre fort?

Comment installer un coffre-fort?

catwiki-enchere-de-lingot