La demande d’or physique a reculé sur les premiers trimestres de l’année. Selon une récente étude du World Gold Council, la demande mondiale de bijouterie a baissé de 20%. Les achats de lingots et de monnaies s’en sortent un peu mieux, avec une baisse de « seulement »10 %.

La baisse des achats d’or sur le marché indien. : L’inde est depuis plusieurs années le principal consommateur d’or de la planète, le marché indien de l’or consommant un quart de tout l’or produit sur la planète. Ce marché est tellement important que lorsque la demande indienne baisse, c’est le marché mondial qui ralentit.

Un marché en panne sèche: Le gouvernement indien vient d’introduite une nouvelle taxe sur l’or dans le but d’améliorer la balance commerciale et a interdit l’utilisation des plus gros coupures pour régler des achats, au grand dam des bijoutiers qui ont vu fondre leurs chiffre d’affaire dans ce pays. De plus, novembre est le mois de l’année ou se concentre les achats d’or avec la saison des mariages.

Quid du marché français de l’or?

Le marché français est l’un des plus petit en Europe, bien inférieur au marché belge ou allemand, traditionnellement plus friand de lingots. En 2015, seulement 1600 kilogrammes d’or a été consommé en France.

Selon François de Lassus, le président de Cpor Devises, le marché avait de 8 % en septembre. Une baisse qui serait due, selon François de Lassus, à une baisse du pouvoir d’achat et à la chute de la capacité d’investissement. Conséquence sur le marché, les français sont actuellement vendeurs, et non acheteurs, ce qui entraîne une baisse des primes sur les lingots et les pièces.

Des primes actuellement très basse.

Dans un article des échos, De Lassus donne quelques exemples qui illustrent. La pièce préférée des français, le 20 Francs Napoléon, qui se négocie à 220 € avec une prime négative de 1.6% par rapport à sa valeur en or. Concrètement, cela veut dire qu’une monnaie en or se vend moins cher que son contenu en or. Puisque les français sont actuellement vendeurs de pièces d’or, les primes sont actuellement très basses sur le marché Français. C’est donc un bon moment d’acheter.

CONSEILS avant d’acheter de l’or en France.

coq-marianne

Coq Marianne, la seule monnaie de 20 Francs « boursable »

En France, la pièce d’investissement par excellence est le 20 Francs Napoléon. De facile revente en France puisque très populaire, vous devez privilégier les “coqs Mariannes », les seules versions cotisés par Cpor. Celles portant le buste de napoléons III ne sont pas cotées en bourse et ne se négocient que sur leur poids en or. La raison est simple. Beaucoup de « Coq Marianne »  datent en réalité  des années 50, appelées « Pinay », elles n’ont jamais circulées et sont en général en très bon état. Les autres 20 francs Napoléons furent utilisés à l’époque.

Mais ce n’est pas une pièce très connu hors de nos frontières. Si vous pensez un jour quitter la France ou vendre votre or à l’étranger, privilégiez plutôt d’autres pièces, comme le Souverain ou les onces d’or modernes.

Rappels sur la fiscalité: vous avez le choix entre deux régimes :

  • la taxe de 10,5 % sur le produit total de la vente. (régime par défaut)
  • imposition sur la plus-value de 34,5 %, avec une décote de 5 % par an à partir de la 3e année de détention avec  une exonération totale au bout de 22 ans.

Pour opter pour l’imposition de sur la plus valu vous devez prouver la date et le prix d’acquisition.

catwiki-enchere-de-lingot